Raptors

Officiel : Aron Baynes et Chris Boucher signent aux Raptors, assez cocasse quand on sait qu’Aron Baynes est quand même un sacré boucher

Boucherie, TrashTalk Fantasy League

Un peu comme si Patrick Beverley et Jean-Michel Ouaf-Ouaf signaient en même temps dans une franchise.

Source image : monpetitartisan.com

La fanbase des Raptors vivait jusque-là une Free Agency agitée mais pas forcément dans le bon sens. Prolongation de Fred VanVleet, pourquoi pas, mais surtout les départs de Serge Ibaka et Marc Gasol en Californie ou encore les ennuis gênants de Terence Davis, on a connu meilleurs mois de novembre au Canada. La petite news qui donne le smile ? Chris Boucher is back et Aron Baynes débarque, c’est pas du caviar mais quand on a faim ça dépanne bien.

La raquette des Raptors fait sa mue. Serge Ibaka avait pris la route de Los Angeles pour rejoindre samedi les Clippers, et Marc Gasol a donc pris hier la route de Los Angeles pour rejoindre… les Lakers. Ring chaser une fois, ring chaser deux fois. Pascal Siakam un peu seul dans la raquette des Tampa Raptors, il fallait donc s’occuper de boucher les trous, et si Hassan Whiteside ou DeMarcus Cousins sont des noms qui ont pu sortir hier dans la journée, ce sont finalement le local de l’étape Chris Boucher et l’ostéopathe australien Aron Baynes qui rejoignent le squad de Nick Nurse.

Deux hommes efficaces hein, deux façons de voir le basket aussi, puisque si le premier a construit son début de carrière sur son explosivité, l’autre s’est fabriqué avec le temps une solide réputation de barbare des raquettes tout en développant depuis quelques années un lien intéressant avec le tir à 3-points. Chris Boucher voit là ses deux dernières belles saisons récompensées après un parcours original l’ayant donc mené du double trophée MVP / DPOY de G League à un – peut-être – poste de titulaire avec les Raptors, le tout après avoir découvert le basket de haut niveau à… 19 ans seulement, alors qu’Aron Baynes nous a offert une belle montée en puissance depuis deux ans mais s’était vu barrer la route ces derniers jours à Phoenix par quelques signatures ambitieuses et la draft d’un intérieur à fort potentiel.

Les Raptors tiennent donc leur Big Three intérieur. Pascal Siakam, Aron Baynes, Chris Boucher, trois hommes qui se partageront avec Dewan Hernandez et un bout d’OG Anunoby les minutes sur les postes 4 et 5. Pas sûr que ça fasse partie des raquettes faisant trembler la Ligue, mais il fallait piocher parmi la marchandise restante et les Dinos l’ont plutôt bien fait.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top