Magic

Officiel : Evan Fournier active sa player option, ça reste à Orlando avant de tester la free agency 2021

evan fournier

Encore un peu de champagne, pendant quelques mois à Orlando.

Source image : NBA League Pass

Ce n’était pas le joueur le plus attendu, mais sa décision a tout de même attiré l’attention de pas mal de monde. Alors qu’il aurait pu tester la free agency sur ce mois de novembre 2020, Evan Fournier vient d’annoncer qu’il activerait sa player option, de quoi le faire rester à Orlando cette saison puis aborder le marché des agents libres à l’été 2021.

Alors que la planète basket tremble avant une semaine qui s’annonce épique en terme de nouvelles, de grands événements, de rumeurs et de transferts, quelques joueurs peu mis en avant ont eux aussi une grosse semaine devant eux, avec une décision importante à prendre. En effet, si on parle en majorité de la Draft, de la Free Agency et de l’ouverture du marché des transferts, il y a un passage obligatoire que doivent emprunter tous les joueurs possédant une player option ou une team option sur leur contrat. D’ici jeudi soir, tous ceux qui ont ce coup de tampon doivent prendre leur décision, de quoi déclencher une mini-avalanche d’annonces dans ce chouette département. Ainsi, on a par exemple appris qu’Anthony Davis déclinait son option pour devenir agent-libre, très certainement dans l’optique de reprendre un plus gros pactole chez les Lakers.  De même, Wes Matthews a rejoint les agents-libres en refusant son option, tout l’inverse de Nicolas Batum qui n’a pas dû hésiter longtemps en voyant 27 millions de dollars garantis la saison prochaine à Charlotte. De nombreuses franchises se demandaient ce que ce bon Evan Fournier allait choisir : devenir agent-libre, ou bien prendre les 17 millions de dollars sur la table et repousser sa free agency à 2021 ? Ce choix est fait. Vavane a donc décidé de jouer une nouvelle saison à Orlando, ou du moins démarrer une nouvelle saison à Orlando. Comme on le sait, ce genre de dernière année de contrat peut aussi mener à des rumeurs de transferts lorsque la trade deadline approche, mais Fournier a toujours été proche de sa franchise, et le management semble vouloir voir jusqu’où ce groupe avec Steve Clifford et Nikola Vucevic peut aller. On entendra donc le nom du Frenchie résonner d’ici quelques mois, mais une chose est sûre et certaine à l’approche du camp d’entraînement le 1er décembre. Le vestiaire d’Orlando aura bien droit à la présence d’Evan au moment de démarrer les hostilités, une vraie bonne nouvelle pour ce groupe qui aurait certainement peiné de voir son second meilleur scoreur potentiellement partir.

Difficile, sans lui parler directement, de savoir quelles ont été les motivations derrière sa décision. On peut imaginer un poil d’incertitude dans le contexte sportif et économique actuel, dans une NBA qui avance en tâtonnant jour après jour. On peut surtout évoquer cette vie à Orlando qui plaît à Evan, un endroit qu’il a appelé home depuis six ans maintenant et qui lui a permis de vivre ses vrais premiers Playoffs en tant que membre majeur d’une équipe NBA. Tester la free agency, là, en novembre, et quitter le Magic ? On ne va pas se mentir, cela aurait été assez brutal et inattendu. La NBA reste un business, donc Fournier aurait certainement fait ses valises et déménagé ailleurs avec sa famille. Mais se donner un peu de temps et miser sur soi-même, c’est pas tout mal non plus. C’est justement ce qu’Evan va faire, à l’âge de 28 ans, en entrant pleinement dans son prime. L’arrière va passer une nouvelle saison en Floride, après avoir taquiné plus de 18 points de moyenne l’an passé (top en carrière), et en essayant de faire encore mieux pour débarquer au sommet de son art dans la free agency 2021. Un marché qui risque d’être sacrément actif vu les noms qui y seront, mais là n’est pas le plus important. Il est dans le fait que Fournier, conscient de ses capacités et du fonctionnement de la Ligue, veut faire all-in sur lui et réaliser une grosse saison. Il le sait, plus d’un observateur a vu ses galères lors du premier tour des Playoffs 2020 face aux Bucks, et encore plus de monde sera au taquet pour voir sa production si Orlando retourne en PO. Mais est-ce que le Magic ira justement en Playoffs…? Dans une Conférence Est qui se renforce, les places coûteront cher et quelqu’un devra laisser sa place. Si la franchise de Mickey a son ticket pour le Top 8 et Vavane a encore augmenté sa production, attention au jackpot à l’été 2021. Si Orlando chute dans le classement et la belle fiche dressée par Fournier depuis deux ans en prend un coup, cela se sentira aussi dans les offres faites à son égard. Ce qu’on sait déjà, c’est qu’entre cette Free Agency 2021 et les Jeux Olympiques attendus à Tokyo, les prochains mois seront sacrément mouvementés pour le bonhomme. Comme dirait Yoda, intéressant à suivre ce sera.

Le Magic va encore pouvoir profiter un peu de son tandem Fournier – Vucevic à Orlando. Pas de free agency 2020 pour Evan, on espère la meilleure saison du scoreur dans sa carrière, histoire de taper du poing sur la table et se ramener en 2021 en position de force. 

Source : Shams Charania

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top