Lakers

Dennis Schroder en route pour les… Lakers ? Les choses sérieuses n’ont pas encore commencé mais en fait les choses sérieuses ont commencé

Jim Carrey 15 novembre 2020

Dennis Schroder aux Lakers, contre Danny Green et le pick 28. On avait pas dit que ça commençait demain le bordel ?

Source image : YouTube

Génial. On avait à peine fini d’écrire que tout s’accélérerait à partir de demain… que les choses commencent déjà à s’accélérer. Vivement la fin de cet article pour parler ensemble du transfert de Stephen Curry aux Knicks, tout va trop vite comme dirait le légendaire Redouane Harjane.

Bomba del domingo, et ne nous demandez pas pourquoi on parle espagnol parce que demain on parlera tous javanais. Les Lakers et le Thunder seraient donc sur le point de valider un échange qui enverrait Dennis Schroder à Los Angeles, tandis que le pick de Draft n°28 des Lakers et Danny Green rejoindraient pour leur part Oklahoma City. L’info est toute chaude, elle nous vient de l’inénarrable Adrian Wojnarowski, et quand le Woj utilise l’expression « serious talks », en général les choses ne tardent pas à s’officialiser.

Ce que ça signifie ? Tout d’abord que les Lakers ont beau être champions en titre, ça ne veut pas dire qu’ils ne vont pas tenter de saigner la concu au maximum durant la Free Agency. On savait Danny Green dans un paquet de packages potentiels, voilà qui confirme ce constat. Vous en voulez un autre de constat ? Incroyable amour du Thunder pour les picks de Draft, eux qui en possèdent déjà environ un million suite aux départs de Russell Westbrook et Paul George l’été dernier. L’arrivée du presque meilleur sixième homme de la Ligue la saison dernière inclurait d’ailleurs de manière presque officielle le futur départ de… Rajon Rondo, lui qui a sa part de responsabilité dans le titre des Angelinos mais qui semble penser qu’il vaut le prix d’un meneur All-Star dans son prime, et si ce trade a bien lieu comme le Woj veut nous faire croire, il lancera donc officiellement le grand cirque de la FA 2020, avec comme un symbole le champion qui agite la cloche en premier. Une opération qui propulserait en tout cas Dennis Schroder dans un projet à la hauteur du joueur qu’il est devenu depuis deux ans, dans un rôle de lieutenant de super-luxe qui lui va à ravir, alors que la perte de Danny Green ne mettrait pas longtemps à être pansée à L.A., parce qu’un 3 and D qui ne 3 plus trop et qui ne D plus aussi bien devient de facto pas vraiment essentiel.

On reste connecté, peut-être même qu’en écrivant cette conclusion d’autres infos sont tombées, mais tant pis jouons avec le feu et cliquons sur publier. A très vite pour d’autres aventures, genre dans 30 minutes. Allez, café.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top