Knicks

Raymond Felton a quelques conseils pour la jeune garde des Knicks : étonnamment, ce n’est pas une carte des fast-foods de la ville

Raymond Felton 19 octobre 2020

Et sinon, y’a pas une place de vétéran dans le roster de Thibodeau ?

Source image : montage TrashTalk via Youtube

Raymond Felton fait partie des vétérans respectés en NBA, et ce même si les punchlines vont souvent bon train sur son gros arrière… train. Tour en haut de la liste de ses « accomplissements » en carrière ? Son passage à New York, loin d’être transcendant évidemment mais très sérieux tout de même, et surtout à une période où les Knicks gagnaient encore plus de cinq matchs par mois. Et on vous jure que cette période a vraiment existé.

Il n’est pas infamant de penser ni de dire que les meneurs actuels à New York ne sont pas des futurs Hall Of Famers en puissance. Frank Ntilikina, Dennis Smith Jr., le haut du panier de la Draft 2018, deux joueurs hier en concurrence mais aujourd’hui dans la même galère. Le premier est un vrai potentiel, défensif notamment, mais encore beaucoup trop juste à l’échelle NBA pour être un joueur qui compte en attaque. Le second ? Cimetière à ballon, phénomène athlétique et capable de scorer mais voie sans issue concernant son utilité sur le terrain. Deux carrières un peu au point mort la saison dernière sous les ordres de David Fizdale puis de Mike Miller, et un super-héros débarqué dans l’émission new-yorkaise The Putback pour filer quelques conseils à la jeunesse gâchée des Knicks :

Tu dois être dur, tu dois avoir confiance en toi, et tu dois te mettre au travail. S’il y a une chose dont je suis sûr c’est que les fans des Knicks aiment les joueurs qui se donnent. Si tu n’es pas capable de mettre un tir ? Tu ferais bien de trouver en quoi tu peux être utile à ton équipe. C’est beaucoup de pression que de jouer à New York. Enormément de pression. Les fans ici adorent le basket, ils ont les Knicks dans la peau et si vous n’êtes pas bons ils vous le feront savoir. Il faut être capable d’affronter cette pression car elle a déjà bousillé la carrière de pas mal de joueurs.

Merci Père Castor, et on ne dit pas ça pour les victuailles que tu sembles cacher en permanence dans tes joues dodues. Ce que dit Raymond Felton ? Loin d’être des inepties, car on sait à quel point la pression du Madison peut être forte, des carrières se sont brisées là-bas avant même d’avoir commencé. Maintenant ? Il s’agira pour nos deux meneurs sus-identifiés d’appliquer ces conseils de sage, afin de faire décoller une carrière qui ne demande que ça. La sélection de tirs et faire un peu plus jouer les copains d’un côté, la confiance et l’agressivité de l’autre, car avec l’arrivée en ville de Tom Thibodeau un virage nouveau se présente à Big Apple et il serait bien dommage de le rater à nouveau.

Et sinon… y’a pas une place pour un meneur vétéran dans le roster ? Histoire de voir Raymond La Luge venir prodiguer ses conseils en live ? La rumeur dit qu’il connait également toutes les bonnes adresses pour s’en mettre plein la panse, alors pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups, histoire de relancer dans le même temps l’économie gastronomique en sortie de COVID.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top