Événements

Foot Locker lance sa nouvelle campagne « Raise the Game » : premier playground rénové, le Quai de Jemmapes à Paris !

footlocker quai jemmapes

Un terrain tout beau tout neuf, Quai de Jemmapes !

Source image : TrashTalk

Il n’y a peut-être pas de matchs avec un public en délire, mais il y a du mouvement sur la planète basket. Et notamment à Paris, cette semaine, avec l’ouverture d’un terrain totalement rénové grâce à l’opération « Raise the Game » signée Foot Locker Europe et NBA Europe : direction Quai de Jemmapes, pour l’opening d’un playground tout beau tout neuf ! 

C’est l’histoire d’un mail qui tombe dans une boîte et nous annonce un projet intrigant. « Raise the Game », avec Foot Locker Europe à la prod et NBA Europe en duo. Pas sûr de comprendre le concept au premier abord, mais plus on met le nez dedans, plus on commence à capter le délire et la bonne idée qui va avec. Le projet part du principe suivant. Depuis un bail, on voit la marque et la Ligue collaborer sur plusieurs idées et événements afin de mettre en avant la balle orange et proposer du neuf aux fans de basket. Pour nous, en France, ce fût notamment le cas avec le NBA Crossover, entre autres activités annuelles. Cependant, il y avait encore mieux à faire. Plus grand, plus durable et plus cimenté dans le temps. D’où cette nouvelle campagne, qui vise carrément l’Europe toute entière. Quatre villes, quatre playgrounds rénovés, quatre terrains bossés en amont avec des artistes et des équipes locales : Londres, Milan, Barcelone… et Paris pour commencer ! « Raise the Game » ira au-delà du terrain refait à neuf, puisque l’objectif sera d’aider les clubs et communautés de différents spots en Europe en plus des quatre villes citées, en bossant avec des organisations locales et des talents locaux pour pousser la jeunesse à aller de l’avant.

C’est donc la ville de l’amour qui lance l’opé en ce début d’automne 2020, avec un lieu de basket bien connu des Parisiennes et Parisiens : le playground du 142 quai de Jemmapes. Longeant le canal Saint-Martin, ses boutiques colorées et ses teufeurs invétérés qui trempent leur pieds dans l’eau en jouant du ukulélé, ce terrain s’est fait un nom grâce à sa belle situation géographique, l’intensité des joueurs qui viennent y tâter la gonfle, ses grilles élevées et ses passants qui s’arrêtent régulièrement en plein trajet pour observer le jeu. Aller à « Jemmapes » est rentré dans le vocabulaire des basketteurs parisiens, comme un « Tolbiac », un « Champ de Mars » ou un « Glacière » pour ne citer qu’eux. NBA Europe et Foot Locker Europe ont donc vu ce qu’il y avait comme travail de rénovation à faire, et ont choisi un axe des plus intéressants pour mener leur bateau. Celui de parler à des artistes et équipes parisiennes pour s’occuper des rénovations, plutôt que de débarquer avec des grosses bétonneuses et imposer un nouveau look immonde.

Ainsi, Etienne Bardelli et Agnès Sylvestre ont été contactés pour donner leur ressenti sur l’esprit que devait dégager ce terrain entièrement refait à neuf. Bardelli, pour commencer, est un designer du 10ème arrondissement que certains ont déjà pu observer pour ses oeuvres au Palais Tokyo, au Centre Pompidou de Metz, mais aussi en collab avec Hermès. En ayant grandi dans le coin et traîné ses pompes au terrain de Jemmapes, Etienne avait une assez bonne idée de ce qu’il voulait donner comme ambiance au bitume. Un truc qui claque, qui marque dans le temps, mais qui s’intègre au paysage du canal Saint-Martin sans le défoncer pour autant. Sylvestre, de son côté, est la figure dominante et directrice du Paris Basket 18, club féminin où l’esprit de famille domine par-dessus tout. Entraîneuse et développeuse respectée par un paquet de joueuses qui sont passées entre ses mains, Agnès n’est pas née de la dernière pluie et a vu le paysage du basket parisien évoluer au fil du temps. Autant dire que le duo a pu aiguiller le projet, pour que la rénovation se fasse dans de belles norme. Et qu’elle lance, par la même occasion, la campagne « Raise the Game » bien comme il faut, avant la suite du côté de Londres , Barcelone et Milan.

Source : TrashTalk

C’est donc avec le soleil, et parfois la pluie, que les rénovations ont eu lieu sur ce mois de septembre, sous le regard des habitants intrigués du coin. Un terrain nivelé, de nouveaux paniers, avec du matos à la hauteur de ce magnifique cadre, tout cela pour une ouverture ce vendredi 25 septembre. Bien évidemment, en se penchant de plus près sur le projet nous avons eu l’occasion (et l’exclu youhou) de pouvoir nous rendre sur le terrain pendant les travaux. Histoire de voir les avancées, mais aussi discuter avec celles et ceux derrière le projet. Histoire de parler de double-couche de peinture pour que le design tienne en toute circonstance, histoire aussi de débattre autour du Top 100 all-time en gardant un mètre sanitaire de distance. Si tout va bien ? On pourra tenter quelques shoots à Jemmapes dans les jours à venir, avec l’espoir d’une météo clémente. Baptiser ce terrain tout neuf, en attendant que les autres villes connaissent ce chouette projet de rénovation. Si tout va vraiment bien, en touchant du bois dans les mois à venir, peut-être qu’on s’y croisera le weekend pour parler NBA et envoyer deux-trois hooks main gauche.

Le rendez-vous est donc pris ! C’est ce weekend que les Parisiens, Parisiennes, touristes et basketteurs de passage pourront tester le terrain du Quai de Jemmapes totalement rénové, dans une atmosphère visuelle qu’on vous promet déjà kiffante. En attendant le playground TrashTalk en feat avec Foot Locker Monde, la NBA et Adam Silver, vous savez par où passer si vous êtes curieux. Et merci pour les travaux, on prend la relève.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top