Playoffs NBA

Lakers – Rockets, les pronostics de la rédaction : huit rédacteurs, treize wins au total pour Houston, le ton est donné

table discussion rédaction

Va gagner une série contre un Anthony Davis en 55/19/6/7/5 de moyenne.

Source image : TrashTalk

C’est la tradition, tous les ans chaque série de Playoffs a droit à ses pronostics maisons. Parfois cela démontre toute notre expertise, alors qu’à d’autres occasions le monde se demande bien pourquoi certains nous appellent « spécialistes ». 2020 ne déroge pas à la règle, alors on se mouille sans plus attendre, et on vous invite à en faire de même.

Ben : Lakers – 4-2

Les Purple and Gold ont maîtrisé leur sujet au premier tour des Playoffs et auront accumulé pratiquement une semaine de repos avant de croiser James Harden et sa bande. La mise en route pourrait une nouvelle fois être un peu compliquée mais après cela je ne vois pas le micro-ball des Rockets trop gêner le King dans sa quête d’une quatrième bague. AD va tourner en 40-15 sur la série, McGee et Superman vont pouvoir se régaler aussi et mis à part une soirée de exceptionnelle à l’adresse pour Houston, ce qui devrait forcément arriver à un moment, la note finale devrait être salée. De toute façon, les deux équipes de L.A. ont déjà pris rendez-vous en FDC depuis pratiquement le début de la saison. Il fallait s’y prendre tôt !

Nicolas M. : Lakers – 4-3

Série très intrigante vu les styles complètement différents des deux équipes. Le miniball des Rockets d’un côté, les Lakers et leur taille de l’autre, ça promet un combat très intéressant, avec en plus deux duos très explosifs avec le duel LeBron – AD face à Harden et Westbrook. Sur un malentendu, avec leur style unique, on se dit que les Rockets ont une chance face au leader de l’Ouest, et je pense que la série sera serrée. Mais dans le même temps, c’est toujours difficile d’avoir confiance en Houston lors des Playoffs, et le premier tour n’a pas été très rassurant à ce niveau-là, bien au contraire. Donc non, je ne peux pas pronostiquer en faveur des Fusées sur une série face à LeBron, qui tourne à plein régime avec un Davis qui devrait se régaler à ses côtés. Lakers en 7, avec un tir de Gérard sur le Barbu lors du match décisif. Parce que Gérard, ce n’est pas Luguentz Dort.

Alexandre : Lakers – 4-1

Difficile d’imaginer les Rockets battre les Lakers avec ce que ces deux équipes viennent de montrer lors du premier tour. Les Angelinos ont des défenseurs sérieux à mettre sur Harden et sur Westbrook ainsi que des intérieurs de haut niveau pour protéger le cercle derrière le premier rideau défensif. Les intérieurs, parlons en… Comment les Rockets peuvent-ils espérer contenir Anthony Davis ? Quand on voit ce que AD a fait à la paire Nurkic-Whiteside on peut se faire du souci pour PJ Tucker et Jeff Green. Bien évidemment, Houston a du talent et une capacité à scorer qui vont lui permettre de se montrer dangereux d’autant plus que les Rockets sont sûrement boostés mentalement après ce game 7 gagné dans la difficulté. Ils vont continuer de jouer leur jeu et ont quelques vrais arguments mais la marche semble trop haute face à LeBron James et les siens.

Giovanni : Lakers – 4-0

Très hâte de voir comment ces Lakers vont monter en pression sur cette série, face à une équipe de Houston aussi atypique que crevée par un premier tour éreintant. 4-0 ça peut paraître un peu radical, mais pour tempérer je dirais que je vois malgré tout une série « équilibrée » dans le contenu, avec des Lakers qui font la différence calmement à chaque match en s’appuyant sur un Anthony Davis qui devrait tourner en 55/19 toute la série. Le backcourt des Rockets fera probablement péter quelques perfs notables, mais RIP en avance à ces messieurs P.J. Tucker, Robert Covington ou Jeff Green qui pourraient bien subir le courroux du du AD / LeBron. Les Clippers sont bien partis pour fumer leur demi, alors les Lakers devront en faire de même afin de ne pas débarquer trop émoussés en Finale de Conférence. La plaisanterie texane a assez duré, on laisse les grands jouer maintenant.

Antoine : Lakers – 4-1

La série que tous les amateurs de Pop Corn attendent avec impatience. Une équipe qui joue avec un pivot d’1m75 bien tassé contre une équipe dont le meneur fait 2m03, le ton est donné. Après avoir passé les Blazers sans trop de difficultés, les Lakers sont en totales confiances puisque LeBron et AD sont chauds comme la braise. Pas de Lu Dort pour défendre Harden ni Westbrook mais vu ce qu’ils nous ont montré au premier tour, je n’arrive pas à croire en cette équipe des Rockets, surtout coachée par Mike D’Antoni. Si les Lakers jouent sérieusement sans prendre Houston à la légère, c’est 4-1 (voire 4-0 si AD tourne en 40-20). Rdv en finale de conf’ pour la bande à BronBron.

Nicolas V. : Lakers – 4-1

Les Rockets seront donc les prochains adversaires de Lakers en mission d’hommage au Black Mamba. Le schéma, dans la forme, n’est pas si éloigné que celui appliqué versus OKC pour les Fusées : si les shoots rentrent, ça va le faire, mais si la machine s’enraye, alors on se rassemble et on prie tous ensemble pour que l’adversaire soit clément. Si c’est passé contre le Thunder car les potes de Chris Paul ont parfois fait preuve de désintérêt pour le match, cette fois c’est LeBron James et surtout Anthony Davis qui se pointent en face. Deux mecs grands, qui dominent à eux deux les cinq postes de jeu, dont la raquette où Houston n’a justement pas de big man ? Aïe, en fait il va falloir que Brodie, El Barbudo et toute la clique soient de gala tous les soirs de match. Cette fois, c’est le vrai test pour la philosophie de jeu Mike D’Antoni, et ça risque d’être explosif… Enfin pas trop, Harden bien contenu, Westbrook en mode maçon et slip tâché, ça fait 4-1 pour les Purple and Gold et direction le sommet de l’Ouest pour le King et ses acolytes.

Leo : Lakers – 4-2

Des Lakers impatients de retrouver le terrain après une petite semaine de repos face à des Rockets passés tout près de la catastrophe : les coéquipiers de James Harden s’en sont sortis de justesse mais n’ont montré aucun signe de contrôle avec une gestion des fins de match parfois douteuse en attaque. Un premier tour peu brillant donc du côté de Houston qui inquiète forcément avant d’affronter le leader à l’Ouest, enfin prêt à passer aux choses sérieuses. Anthony Davis risque de faire un sacré chantier et les Lakers vont sûrement dominer cette série sans trop forcer. Avec un James Harden un peu plus en mode patron, un Russell Westbrook davantage en rythme, moins de pression et de la réussite de loin, les Rockets devraient pouvoir arracher un ou deux matchs, mais pas plus. Attention quand même au début de série avec ce matchup toujours un peu délicat, mais LeBron et compagnie devrait faire le taff.

Alexandre T. : Lakers – 4-3

A voir le premier tour de Houston, on pourrait croire que cette série va être expédié par les Lakers mais en fait non. Les Rockets ont peut-être été très moyen dans le jeu mais défensivement ils ont assuré globablement depuis la reprise. Même le Barbudo a été très correct dans cette moitié de terrain. Grosse opposition de style entre nains et géants sur le parquet : le plus grand du cinq de Houston pointant à 2m01 alors que le plus petit des Lakers est à 1m96… Il y aura des ajustements à faire pendant la série, les coachs seront clairement sur le grill, Harden et Westbrook vont se réveiller parce que taper les Lakers c’est toujours motivant. Une affiche bien tight mais finalement remportée par les Lakers avec un AD en mode TTFL. Et un Kyle Kuzma en facteur X ?

2 Commentaires

2 Comments

  1. Changez de métier

    5 septembre 2020 à 7 h 11 min at 7 h 11 min

    Tous des gros noob qui aiment pas harden. Dans votre face votre prédiction minable. 4-1 pour les rockets

  2. Tantale

    5 septembre 2020 à 11 h 11 min at 11 h 11 min

    Giovanni déjà renvoyé sur les bancs de l’école !

    Sérieusement, qui peut imaginer un seul instant qu’une équipe comme Houston puisse être sweepée (ou dans la même logique puisse sweeper un adversaire). L’équipe joue fort en défense, du coup, si les tirs rentrent, ils deviennent rapidement injouables. Et sur une série de plusieurs matchs, ce scénario arrive fatalement au moins une fois, minimum.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top