Mavericks

Les highlights de Luka Doncic dans la bulle : onze minutes au pays de la perfection, c’est quand qu’elle recommence la saison ?

Voilà l’une des plus belles stories de cet été si particulier. Les occasions de sourire n’auront pas été légion depuis le mois de mars mais entre la mi-juillet et la mi-août Luka Doncic aura enchanté une bonne partie de nos nuits. 

21 ans, et déjà tellement de souvenirs, tellement de victimes laissées derrière lui. Luka Doncic est un génie, parlez-en aux fans des Kings notamment, un génie sans aucune… gêne, un génie qui parait jouer avec l’insouciance d’un gamin de 13 ans mais l’expérience d’un daron de 35. Que vous soyez fan des Mavs ou pas du tout, le meneur slovène a forcément influé sur votre été de basket, et quelques jours seulement après son élimination face aux Clippers… l’heure n’est déjà plus à la déception mais plutôt à un certain pourléchage de babines. Parce que ce mec-là, ce blondinet aux allures de lycéen modèle, on va en bouffer pendant quinze ans minimum et ça, c’est quand même une sacrée nouvelle. Stepbacks avec Mozart en fond sonore, sang glacé dans les veines, petit sourire en coin et on en passe, la panoplie offensive de Lukastar est déjà plus étoffée que celle de 99% des basketteurs de la planète et voici donc le genre de compil que ça peut donner, le genre de compil que… bah 99% des basketteurs de la planète ne pourront jamais s’offrir. Et on rappelle au passage que nous, à 21 ans, on avait encore des posters de Jessica Biel dans nos chambres.

Envoyez la sauce, la purée, tout ce que vous voulez, mais installez-vous surtout confortablement pour revivre le meilleur du meilleur du Summer 2020 de Luka Doncic. Et ça se déguste sans modération aucune.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top