Playoffs NBA

Bucks – Heat, les pronostics de la rédaction : on aime beaucoup Miami, mais on va quand même éviter de poser cent balles

table discussion rédaction

Vraie équipe, vrai coach, vrai basket, mais de là à imaginer le Heat sortir les Bucks, pas tout à fait.

Source image : TrashTalk

C’est la tradition, tous les ans chaque série de Playoffs a droit à ses pronostics maisons. Parfois cela démontre toute notre expertise, alors qu’à d’autres occasions le monde se demande bien pourquoi certains nous appellent « spécialistes ». 2020 ne déroge pas à la règle, alors on se mouille sans plus attendre, et on vous invite à en faire de même.

Ben : Bucks – 4-2

S’il fallait mettre une pièce sur une équipe pour réaliser un upset lors de ce second tour des Playoffs, la mienne irait sûrement sur le Heat. Paradoxalement, je ne vois pas Milwaukee trébucher maintenant. Giannis vient à peine de mettre le pied sur l’accélérateur après une entrée pénible dans la bulle et on sait très bien quelle destination il a rentrée dans son GPS. Avec un Khris Middleton qui commence à trouver son rythme de croisière et un banc bien profond, on tient bien la meilleure équipe de l’Est sur le papier. Néanmoins, cette série promet du lourd à tous les étages avec deux All-Stars de chaque côté, deux des meilleurs techniciens de toute la Ligue et des défenses parfaitement taillées pour les Playoffs. Ça ne devrait pas être des blowouts ni des orgies de points et les Bucks risquent de passer par quelques moments de doute mais à la fin je fais quand même confiance aux leaders de la saison régulière pour faire le boulot. Et puis il faut bien se le dire, on attend tous les retrouvailles avec les Raptors en FDC.

Nicolas M. : Bucks – 4-3

On passe aux choses sérieuses. Après remporté leur première série sans transpirer, Bucks et Heat se croisent pour une série qui s’annonce passionnante à suivre. La meilleure équipe de la saison régulière a mis la machine en route avec évidemment Giannis Antetokounmpo en chef de file, Miami tourne très bien et montre une grosse solidité, ça promet une grosse bataille. Bataille intéressante au niveau des matchups car le Heat a des armes défensives pour limiter le Freak avec notamment Bam Adebayo et Jimmy Butler, tout en possédant un certain nombre de snipers (coucou Duncan Robinson) qui peuvent prendre feu, surtout que Milwaukee a l’habitude de laisser ouvert à l’extérieur pour sécuriser avant tout la peinture. Y’a moyen que ça finisse en sept, mais je pense que les Bucks vont quand même finir par l’emporter. Giannis, le collectif, un peu plus d’expérience qu’en face, le côté mission après l’échec de l’an dernier… tout ça devrait faire pencher la balance en faveur des Daims.

Alexandre : Bucks – 4-2

Oui le Heat a batu deux fois les Bucks en régulière. Oui le Heat possède quelques armes défensives pour contrer le rouleau-compresseur Giannis notamment avec Adebayo mais aussi une grande discipline collective. Mais les Bucks sont prêts pour ce combat eux aussi. Ils savent ce qui les attend. Khris Middleton sait qu’il va devoir être adroit et défendre sur Butler en relai avec Matthews ou Connaughton ou Brown par exemple. Giannis sait qu’il va être ciblé. Brook Lopez sait que son rôle sera une clé. Budenholzer sait que Spoelstra et lui vont se livrer un gros duel tactique. Les Bucks savent car ils ont expérimenté ce genre de situations l’an dernier et donc en régulière cette année. Cela leur donne toutes les clés pour s’adapter, faire ce qu’il faut pour passer.

Giovanni : Bucks – 4-2

Série giga-intéressante entre le favori de l’Est et l’une des équipes les plus à même de lui poser problème. Le Heat fait d’ailleurs partie des rares équipes à avoir vraiment emmerdé Milwaukee cette saison (2-1 dont une victoire sans Jimmy Butler), et il faudra donc un Giannis Antetokounmpo focus à 300% pour se sortir du piège. Bam Adebayo a de quoi freiner le Freak, mais le mood actuel du MVP semble difficilement arrêtable, même si collectivement le Heat est capable d’emmerder Milwaukee et son cyborg. Ce ne sera pas une balade de santé, loin de là, et j’ai même hésité à en donner trois à Mayami tant ce roster me semble bien construit, homogène, et typiquement chiant à jouer pour les Bucks. Y’a de la jeunesse et de l’insouciance, de l’expérience, du vice et un vrai coach, tout ce qu’il faut pour faire douter les hommes de Budenholzer. malgré tout le vécu collectif des Bucks devrait selon moi triompher, mais pas sans avoir vu Jimmy Butler et ses soldats tomber les armes à la main. Cool, on va avoir du vrai basket !

Antoine : Bucks – 4-2

Série immanquable à l’Est. Le Heat est arrivé chaud comme la braise en Playoffs pour sweeper Indiana et aborde ces demi-finales avec le max de confiance. Goran Dragic et Jimmy Butler son à la tête d’une équipe follement joueuse et talentueuse… mais malheureusement ça ne passera pas cette fois. Car en face les Bucks seront trop forts. S’ils n’ont pas forcément montré leur meilleur visage contre le Magic, ils ont quand même maîtrisé la série de bout en bout et devraient passer à la vitesse supérieure contre Miami. Le Heat pourra en prendre deux avec une bonne gestion des temps forts et temps faibles comme sait le faire Dragic, mais ce sera tout. Giannis me semble inarrêtable sur une série entière et Adebayo ne pourra pas le contenir tout le temps. 4-2 Bucks, donc, avec on l’espère de très beaux matchs.

Nicolas V. : Bucks – 4-2

Les Bucks sont l’équipe qui a montré le moins de choses sur ce premier tour de Playoffs à l’Est. Giannis préchauffe, Khris retrouve des standards qui lui correspondent et le reste de l’équipe passe doucement en mode postseason. En face, le Heat a été impressionnant face aux Pacers, mais Milwaukee ne risque pas vraiment de faire de cadeaux. J’adore Bam Adebayo, mais aujourd’hui je ne pense pas qu’un Giannis énervé le calcule vraiment au moment d’aller au panier. Il faudra un Butler de feu pour que Miami puisse exister, mais dans les cas, je ne leur en donne pas plus de deux, car le grec du coin devrait réellement passer la deuxième. Néanmoins, tous les adeptes du coaching vont se régaler, car avec Spoelstra et Budenholzer, ça va causer fort niveau tactique.

Leo : Bucks – 4-3

Le Heat, à l’aise dans son rôle d’outsider, arrive en pleine confiance après un premier tour maîtrisé contre Indiana. Les Bucks eux, ont facilement écarté une équipe d’Orlando qui manquait de talent mais n’a pas vraiment impressionné. Bref, une opposition alléchante qui va forcer Milwaukee a passé la vitesse supérieure, sous peine de se faire surprendre par le collectif de Miami. Khris Middleton a commencé doucement à préchauffer et devra assurer avec le traitement spécial qui attend le Grec. Mais si le Heat a les armes pour ralentir le MVP en titre, personne ne peut stopper Giannis sur une série entière. Contrairement à leur adversaire, la majorité des joueurs utilisés par Milwaukee sont les mêmes que la saison dernière. Les automatismes dans l’adversité des Playoffs et l’esprit de revanche collective devrait permettre à des Bucks en mission de l’emporter en sept matchs dans une série qui sent déjà la sueur et l’hémoglobine.

Alexandre T. : Bucks – 4-2

No offense pour le Magic mais Milwaukee va enfin avoir un adversaire digne de ce nom dans ces Playoffs. Miami c’est la bête noire des Bucks à l’Est : 2-1 sur la saison. Avec Denver et Dallas, il s’agit de la seule équipe à avoir pris deux win à la machine de guerre de Bud. Le Heat a expédié les affaires courantes contre les Pacers et il retrouve une équipe de Milwaukee, un peu moins conquérante qu’en saison régulière. Certes, Orlando a été géré sans trop de difficultés mais on ne retrouve pas ce côté broyeur qu’ils avaient pendant toute l’année. Miami aurait tort de ne pas en profiter, d’autant qu’ils ont le profil du poil à gratter qui peut faire chier Giannis et sa bande. De là à imaginer un exploit ? Quand même pas… Le Freak reste tout de même mieux entouré que Jimmy Butler. On l’oublie vite mais le Heat s’appuie beaucoup sur un groupe de jeunots (Duncan-Robinson, Nunn, Herro et même Bam Adebayo) qui a peu ou pas d’expérience en Playoffs. Face à la grosse cylindrée du Wisconsin, cela pourrait leur jouer des tours.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top