Los Angeles Clippers

Paul George est revenu sur ses galères dans la bubulle de Disney World : « J’étais au fond du trou »

Paulo a retrouvé son basket lors du Game 5, mais la semaine fut très compliquée pour lui.

Source image : YouTube

À la rue pendant une bonne partie de la série du premier tour contre les Mavericks, Paul George a retrouvé son basket la nuit dernière lors du Game 5. Une performance plus en adéquation avec son surnom de Playoffs P, mais surtout une performance qui montre que le principal intéressé a réussi à surmonter certains démons intérieurs.

La semaine n’a pas été facile pour Paul George. Loin de là. Entre le Game 1 du 17 août dans lequel il a globalement évolué à son niveau et le Game 5 de la nuit dernière où il a brillé de mille feux, PG-13 était véritablement dans le dur offensivement. Trois perfs catastrophiques – avec seulement 11,3 points de moyenne et un terrible 10/47 au tir dont 4/25 du parking – qui ont aidé les Mavericks à gagner deux matchs sur trois. Forcément, les critiques sur son niveau de jeu n’ont cessé de s’accumuler, ainsi que les moqueries. Et quand vous ajoutez à cela un clash mal venu et des déclarations pas toujours très judicieuses qui reviennent en pleine poire, ça devient très compliqué, surtout dans une bulle. Car oui, dans l’univers isolé de Disney World, où les joueurs évoluent non-stop entre eux sans pouvoir rejoindre la famille ou les potes, ça peut être particulièrement difficile de penser à autre chose que la balle orange. Le joueur des Celtics Jaylen Brown avait déjà abordé le sujet il y a deux semaines, « couper du basket est impossible ». Alors quand une star comme Paul George – autoproclamé Playoffs P – touche le fond sous le feu des projecteurs, c’est encore plus dur de remonter la pente.

« La bulle a pris le dessus sur moi. J’étais au fond du trou. J’étais comme absent. C’était difficile » a déclaré Paul George tout de suite après le Game 5, avant d’ajouter en conférence de presse via ESPN, « Honnêtement, j’ai sous-estimé la santé mentale. J’avais de l’anxiété, un peu de dépression. Le fait d’être enfermé ici. J’étais tout simplement absent. Games 2, 3, 4, j’étais absent. Un grand merci aux personnes qui m’ont soutenu. »

Parmi ces personnes, on a ses coéquipiers évidemment, son coach Doc Rivers, mais aussi le psy des Clippers.

« J’ai senti la différence mardi. J’ai parlé avec un psy, le psy de l’équipe. Mon énergie, mon humeur, ça avait changé. C’est tout ce dont j’avais besoin. »

Comme l’a dit Doc Rivers, la bulle n’est pas un « environnement normal », et certains joueurs ont plus de mal à s’adapter à celui-ci que d’autres. Pas de supporters, pas de vrai contact avec le monde extérieur, manque de repères… il est clair que c’est unique comme contexte, et ça peut provoquer de l’anxiété et des doutes. Et quand ça va mal, ces sentiments peuvent être accentués par l’isolement du campus.

« C’est vraiment difficile d’être ici. Ce n’est pas facile. Toute la journée, c’est que du basket. C’est difficile d’y échapper. Vous voyez des gars d’autres équipes. Il faut féliciter la NBA pour avoir réussi à créer un tel environnement, mais dans le même temps c’est difficile. »

Désormais relancé, Paul George aura à cœur d’enchaîner pour définitivement tuer les Mavericks de Luka Doncic et laisser cette très mauvaise période derrière lui. Et puis il faudra plus qu’une grosse performance pour fermer les bouches car vu le talent et le statut du bonhomme, on est en droit d’attendre une belle campagne de Playoffs aux côtés de Kawhi Leonard. Mais peut-être que ce Game 5 a servi de déclic pour Paulo. Peut-être qu’il est désormais libéré et qu’il va continuer à cartonner comme hier. Si c’est le cas, on souhaite bonne chance à la concurrence pour aller chercher les Clippers.

Paul George is back, mais ça demande tout de même confirmation. La nuit dernière, on a revu un PG-13 en mode MVP, celui qu’on aimerait voir plus souvent en Playoffs. Allez Paulo, continue comme ça, le plus dur est probablement fait. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top