Los Angeles Clippers

Paul George répond aux critiques sur son enchaînement de briques : « Je ne suis pas James Harden, je ne fais pas que shooter »

Paul George

7/33 au tir dont 3/18 de loin sur les deux derniers matchs, heureusement qu’il fait autre chose…

Source image : YouTube

Si les Clippers ont repris l’avantage dans leur série face aux Dallas Mavericks, Paul George continue lui de galérer offensivement. PG-13 a une nouvelle fois enchaîné les briquasses lors du Game 3 la nuit dernière et on se demande à quel moment il va activer le mode Playoffs-P. Face à ses difficultés actuelles et les critiques qui vont avec, George s’est exprimé, avec une petite dédicace à James Harden.

Pour le moment, les arceaux de Disney World tiennent bon. Mais si Paul George continue son festival de shoots ratés, il va peut-être falloir penser à les remplacer pendant les Playoffs. Après un bon Game 1 contre Dallas, Paulo a complètement perdu son shoot : 4/17 dont 2/10 du parking dans le deuxième match de la série, 3/16 avec un magnifique 1/8 derrière la ligne vendredi, ça pique fort. Heureusement pour George et les Clippers, Kawhi Leonard a enclenché la seconde, ce qui permet aujourd’hui à la franchise californienne de mener 2-1 face aux Mavericks. C’est l’avantage d’évoluer dans une équipe aussi talentueuse que celle de Los Angeles, mais on attend tous une réaction de George car sinon, il faudra trouver très vite un autre surnom que Playoffs-P. Suite au Game 3, le principal intéressé a logiquement été interrogé par rapport à ses difficultés en attaque. Poche de glace sur l’épaule droite, il a expliqué que son objectif était surtout d’impacter les autres aspects du jeu malgré sa maladresse actuelle, et a illustré ses propos en utilisant un certain James Harden.

« Je ne suis pas James Harden. Ce n’est pas mon truc … de juste shooter, scorer. Je peux être efficace des deux côtés du terrain, et c’est important pour moi. Mais il y a des soirs où ça ne rentre pas, et je ne peux pas laisser cela affecter mon jeu » a déclaré PG-13 via ESPN, avant d’ajouter : « J’essaye de tout faire sur un terrain. J’essaye de jouer de la bonne manière, passer la balle, avoir un impact en défense et au rebond. Un peu de tout. »

On ne sait pas trop comment le prendre par rapport à James Harden. Petite pique ou simple image pour expliquer son point de vue ? On mise plus sur la deuxième option vu la manière dont les propos sont sortis de sa bouche, mais ça reste un poil irrespectueux envers le Barbu. Car si Harden est bien reconnu avant tout comme un incroyable scoreur, c’est limite un blasphème de le limiter à cela, que ce soit volontaire ou pas. L’ancien MVP crée énormément d’opportunités pour ses coéquipiers et ceux qui le considèrent encore comme un plot en défense n’ont pas vu jouer le numéro 13 de Houston depuis belle lurette. On ne dit pas qu’il est devenu un chien de garde en un-contre-un, loin de là, mais sa solidité au poste bas pose des problèmes à pas mal de monde (coucou Giannis) et il participe aujourd’hui aux bonnes performances défensives des Rockets, qui mènent 2-0 dans leur série face au Thunder. Alors bon, disons qu’on a un peu du mal à suivre Paulo sur cette décla, même s’il n’avait sans doute pas l’intention de s’attaquer à Ramesse. En tous les cas, ce qui est certain aujourd’hui, c’est que George va devoir rectifier le tir car ça fait plusieurs saisons qu’il n’est pas au top en Playoffs. Il a quelques casseroles à son actif, avec notamment quatre éliminations consécutives au premier tour.

Si Paul George parvient à contribuer dans d’autres aspects du jeu malgré ses difficultés au scoring, on attend beaucoup mieux de sa part et ce dès le Game 4 de dimanche. Les Clippers sont censés avoir un monstre à deux têtes avec PG-13 et Kawhi Leonard mais pour l’instant, il n’y a que le second qui évolue à son niveau.

Source texte : ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. Julien

    22 août 2020 à 17 h 26 min at 17 h 26 min

    On voit beaucoup sur les réseaux sociaux pas mal de gens se foutrent de PG et même de le traiter de nul pour certains. On comprends le chambrage sur cette série face aux Mavs. On peut lui reprocher de trop ouvrir sa bouche à tord et on se souvient aussi du shoot de Lillard , le 1er tour face au Jazz l’année d’avant… Mais on oublie pas un peu trop vite les années Indiana notamment 2013 et 2014 en finale de conf. On oublie pas un peu trop vite que le mec est revenu d’une grave blessure et à retrouver un niveau + que correct en perdant pt être un peu de ses facultés physiques au passage.
    On oublie pas un peu trop vite que malgré les déboires collectifs en playoffs du Thunder, le mec fait 2 bonnes saisons dont la meilleure de sa carrière l’année dernière en finissant sur le podium du MVP (en finissant la saison avec une épaule en vrac)?
    Malgré toutes les reproches qu’on peut lui faire, je pense que les gens oublient vite aussi les points forts du garçon.
    La culture du moment je suppose. Et vous en avez très bien parlé lors de votre dernier apéro « conclusions hâtives »

  2. jo

    22 août 2020 à 19 h 05 min at 19 h 05 min

    Non les gars, non pas vous, pas ici, ca s’appelle TRASHTALK ou bien j’ai revé??
    ca devrait être YES PAULO !!
    marre du bisous, du monde de Disney, des calins !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top