Mavericks

Luka Doncic encore touché à la cheville pendant le Game 3 : les Mavericks font all-in sur les résultats de l’IRM

Ça commence à faire beaucoup…

Source image : NBA League Pass

Dans le premier match de la série, Kristaps Porzingis s’était fait exclure pour avoir voulu défendre son franchise player. Au Game 3, c’est Luka Doncic qui n’a pas pu finir la rencontre à cause d’une entorse à la cheville au cours du troisième quart-temps. Vu ce qu’il envoie pour ses premiers Playoffs NBA, la blessure est la meilleure solution pour les Clippers de le limiter.

Alors que le dernier MVP des Finales était en balade du côté d’Orlando cette nuit, l’ensemble de la planète basket a tremblé quand Lukita s’est torsionné la cheville. Quoi, encore ? Ça commence à faire beaucoup pour le Slovène qui avait déjà manqué plusieurs matchs cette saison pour le même type de blessure. Cette fois, c’est en train de défendre sur le Fun Guy dans le troisième quart-temps que Luka Doncic fait monter le rythme cardiaque des fans texans en tombant après un twist de son iep. Il sort immédiatement du parquet avant de revenir dans la salle en boitillant. Après un essai non concluant en début de quatrième quart, il est logiquement mis au repos forcé. Pour le moment, pas forcément d’inquiétude mis à part le fait d’être menés 2-1 dans la série contre les Angelinos mais si les Mavs étaient amenés à être privés de leur prodige ne serait-ce que pour une rencontre, attention à ne pas prendre un retard définitif. C’est simple, quand ils sont au complet, ils rivalisent totalement avec la deuxième meilleure team de l’Ouest. Mais sans le prodige, c’est une autre affaire. Pour lui, d’après son entretien pour ESPN d’après-match, la blessure n’est pas trop mauvaise.

« Ce n’est pas si grave. Honnêtement, j’ai eu de la chance que ce soit ma cheville gauche. Ce n’est pas la droite [qu’il s’est déjà tordue deux fois cette année, ndlr]. »

Pour sa première campagne de post-saison chez l’Oncle Sam, le sophomore poursuit sur sa lancée. Le All-Star tourne à 28,8 points, 9,4 rebonds et 8,8 caviars de moyenne à 21 ans et fait partie de la crème de la crème au sein de la Ligue. Il a déjà montré toute sa maturité et son talent lors du premier match de la série en enregistrant un 42-7-9 historique. Hier, malgré son manque d’efficacité au shoot avec un triste 4/14 au tir et 4/10 aux lancers, il tout de même réussi à caler son petit triple-double, pourtant insuffisant pour s’imposer collectivement. On aura certainement plus de précisions sur la gravité de cette entorse avec l’IRM prévue dans la journée mais le programme du Wonder Boy va être simple pendant 48h : repos, repos et encore repos pour tenter de tenir sa place dimanche à 21h30 pour un Game 4 déjà quasiment synonyme de must-win pour les Mavericks. 

Ne vous en faites pas, Rick Carlisle et Luka Doncic sont confiants pour la suite et il n’y a pas de raison de ne pas les croire. Maintenant, espérons qu’il sera totalement à 100% pour que cette série se poursuive le plus possible tant elle nous fait kiffer depuis le début.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top