Lakers

Kyle Kuzma conclut la soirée avec un game winner face à Denver : et si c’était lui le MVP all-time des matchs dont tout le monde se fout ?

Kyle Kuzma 11 aout 2020

Toujours utile d’avoir un Kyle Kuzma pour les soirées d’été un peu trop tranquilles.

Source image : Youtube

On ne va pas se mentir, cette nuit de NBA ne fut pas la plus intense de notre vie. Stars au repos, poker menteur entre les Raptors et les Bucks et j’en passe, la fin de saison se rapproche et tout le monde préfère logiquement s’économiser en vue des matchs qui compteront vraiment. Tout le monde sauf Kyle Kuzma, qui continue de prouver qu’il est peut-être le meilleur joueur de la Ligue… quand tout le monde s’en bat les steaks.

Il était sympathique ce match. Nuggets et Lakers avaient joué le jeu en envoyant au front tous leurs joueurs disponibles, LeBron James tentait tant bien que mal de finir l’un des seuls matchs de sa carrière sans le moindre rebond, Anthony Davis chauffait sur la fin, alors que côté Nuggets Mike Malone avait sorti la calculette et tentait l’exploit de donner exactement le même temps de jeu à tous ses joueurs. Seule déception finalement ? La non-entrée en jeu de J.R. Smith, probablement économisé par Frank Vogel en vue d’être titularisé en Playoffs. Tout ce petit monde gambadait en tout cas gaiement, les Lakers en mode sieste à leur première place plus qu’assurée, et les Nuggets qui se disaient qu’une victoire sans trop se forcer ne serait pas non plus une mauvaise chose. Mais parmi tous les acteurs de ce match, un homme avait décidé de mettre le nez à la fenêtre, histoire de rappeler son statut de troisième lame offensive, histoire de rappeler que les Lakers ne se limitent pas à un simple Big Two (si). Cet homme c’est Kyle Kuzma, auteur d’un très gros match et surtout du tir de la gagne à quatre dixièmes du buzzer final. Champion.

Au final, 25 points à 11/16 au tir dont 3/5 de chez le coiffeur, 6 rebonds, 3 passes et 2 steals, un gros match… un peu inutile mais on lui en veut pas hein. Double K s’est en tout cas fait une spécialité de cartonner dans ces matchs un peu bâtards lors desquels tout le monde ou presque se fout de qui le gagnera. Peut-être est-il un chouïa perméable à la pression, peut-être préfère-t-il jouer lorsque la tension est restée aux vestiaires, mais l’homme qui aime tant colorer ses cheveux a en tout cas offert cette nuit un joli récital, prouvant ainsi à son staff qu’il peut compter sur lui sur les fins de saisons régulières, wow. On se moque hein, on aime bien, mais Kuzma montre en tout cas une nouvelle fois que son profil de 4 costaud et shooteur pourrait faire énormément de bien en Playoffs, notamment pour récupérer les miettes laissées par son duo de leaders. Une soirée dont la fashion victim des Lakers se souviendra en tout cas, pour le plaisir de planter un dagger évidemment, mais surtout pour avoir eu le droit à sa douche de champagne flotte par Gérard, ce qui représente plus ou moins dans le milieu à tourner un porno avec Rocco Siffredi si vous êtes une star du X.

On vous laisse avec cette comparaison douteuse, on mettra ça sur le compte de la fatigue, et on se donne rendez-vous très vite pour de nouvelles aventures avec cette fois-ci, pourquoi pas, Gérard himself sur la photo finish. Chiche ?

1 Comment

1 Comment

  1. Rob

    11 août 2020 à 9 h 43 min at 9 h 43 min

    C’est homme c’est Kyle Kuzma

    Cet homme *

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top