Celtics

Kemba Walker aura une restriction de minutes pour la reprise de la saison : pas question de se cramer avant les Playoffs pour le Celtic

Kemba Walker 16 juillet 2020

Attention à cet homme quand il sera de retour en pleine forme.

Source image : YouTube

Gêné par un pépin récurrent au genou, Kemba Walker avait annoncé qu’il ne jouerait pas lors du premier match d’entraînement des Celtics. C’est donc hier soir qu’il a signé son retour sur le parquet avec neuf petites minutes de jeu face aux Suns. Un temps de participation qui devrait tranquillement augmenter dans les prochaines semaines. 

Il faudra donc attendre encore un peu pour le voir fracasser les défenses adverses toute la rencontre. Après le match d’hier face au Suns, dans lequel il a inscrit six points en neuf minutes de jeu, Kemba Walker s’est exprimé au micro de NESN sur ses sensations et l’envie de reprendre à fond qui l’anime. Malheureusement pour lui, il va falloir encore ronger son frein car selon le coach Brad Stevens (via ESPN), il ne devrait jouer qu’un temps limité sur les premiers matchs officiels, qui commencent jeudi soir. En même temps, avec un joueur qui peut créer autant de désordre sur le terrain, il est plus raisonnable de bien faire les choses les unes après les autres. Blessé au genou en février dernier, le meneur avait profité du confinement pour bien se refaire. Hélas, en juin, la douleur est revenue, et la période de remise sur pieds avec. Ainsi, une fois que le bobo sera complètement soigné, il faudra bien se méfier du Kembaba, parce qu’il risque très certainement d’avoir la dalle.

« J’aimerais tellement pouvoir me dire : ‘Tu sais quoi, je m’en fiche des restrictions de minutes et de ce genre d’histoires’. Mais malheureusement, je ne peux pas. Je dois raisonner intelligemment. Aujourd’hui, je ne peux pas faire autrement, et je veux être là pour mes coéquipiers quand nous serons en Playoffs. J’espère que d’ici là, les restrictions et autres petits soucis seront complètement derrière moi. »

Il ne cache pas son envie, Kemba, mais il est aussi très lucide sur sa situation. Ça ne sert à rien de se cramer inutilement maintenant, et même si l’envie est forte, c’est d’ici trois semaines qu’il faudra être prêt à tout donner. Ainsi, les Celtics, qui affrontent demain les Rockets pour le compte de la dernière « journée » de préparation, et les Bucks vendredi pour leur premier match de régulière, ne devront compter que sur un apport limité de leur meneur. Néanmoins, ils disposent toujours de Jaylen Brown et Jayson Tatum, en pleine possession de leurs moyens, pour les défendre dans les prochaines rencontres organisées chez Mickey.

Allez Kemba, il faut prendre ton mal en patience, et bien se soigner pour revenir plus fort qu’avant. On apprécie beaucoup le réalisme dont fait preuve le meneur vis-à-vis de sa condition, et une chose est sûre : s’il arrive à faire preuve d’autant de lucidité en Playoffs, il va vraiment falloir se méfier des Celtics.

Source texte : ESPN / NESN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top