Lakers

Les Lakers remportent leur premier match de l’été : victoire poussive face au Magic, et un oeil explosé pour AD

Anthony Davis 25 juillet 2020

Heureusement que Kyle Kuzma et Dion Waiters étaient là, hein quoi comment pourquoi.

source image : NBA League Pass

Quoi de mieux qu’un peu de NBA à l’heure de l’apéro. Une rencontre assez agréable ? Avouez que c’est plutôt sympa entre deux tranches de saucisson. Puis, on avait enfin droit à un peu de normalité, puisque le Magic recevaient les Lakers, à Orlando. 

Gros événement dans la planète basket. Fini le polo façon assistant-coach, Alex Caruso s’est décidé à remettre son jersey et jouer les GOAT sur les parquets floridiens. Et c’est depuis le banc que le revenant a assisté au premier panier du match, un dunk de LeBron James, grosse surprise. On s’attendait d’ailleurs peut-être à ce que le tandem James-Davis reste à la piscine aujourd’hui mais l’ancien des Pelicans n’était pas d’humeur à nager le crawl et signait déjà un presque double-double en moins de… dix minutes (9 points, 10 rebonds). Mais le match s’arrêtera bel et bien là pour AD. La raison ? Un doigt dans… l’œil, coquins va. Le genre de mésaventure qu’on préfère éviter et Djibril Cissé approuve cette phrase. Rien de trop grave mais match terminé pour le numéro 3, aucune prise de risque et c’est normal. Le Magic aura aussi droit à sa petite alerte, plus sérieuse cette fois. Chute dans l’échappée de Wes Iwudu, le joueur du Magic se réceptionne mal après une tentative de dunk. Quatre points de suture juste au-dessus de l’œil gauche, soit quatre points de plus que son total au scoring, et même sort que pour Anthony Davis, direction la doudouche.

Heureusement côté Lakers, Kyle Kuzma n’a pas eu l’air très inquiet pour son poto Antho. 4/4 depuis le parking dans le premier quart-temps et Los Angeles creuse déjà un écart d’une dizaine de points. Tout le monde participe à la fête, l’ami Gérard nous sort sa plus belle passe et envoie Dwight Howard, une phrase qu’on ne pensait clairement pas dire en 2020, le tout pendant que le Magic galère à mettre ses tirs, seulement 47 points à la mi-temps, un Magic emmené par Nikola Vucevic et Aaron Gordon bien que maladroits dans cette première mi-temps. Sous l’impulsion d’un D.J. Augustin en mode Game 1 vs Toronto (21 points à 6/7 au tir), le Magic revient finalement dans la partie et parvient presque à passer devant au buzzer du troisième quart. Malheureusement, Terrence Ross score du milieu de terrain mais un poil trop tard, quelques secondes après s’être troué sur un simple lay-up, partons du principe qu’on comprend tout ce qui se passe. 23 balles perdues au total pour les Lakers, bouh c’est nul, mais Orlando ne réussira jamais à passer devant dans ce dernier quart-temps durant lequel les coachs vident clairement leur banc. Dion Waiters finit le boulot, encore une expression très 2020, et le Magic concède une deuxième défaite consécutive face à une équipe de la Cité des Anges. Heureusement qu’elles ne sont que deux dans la Ligue.

Petite précision, on a enfin eu le droit à des quarts-temps de 12 minutes. Pas sûr que Frank Vogel gardera en mémoire ce petit détail mais plutôt la performance poussive de ses joueurs. Allez, on passe la seconde dans cinq jours ?

stats Lakers Magic 25 juillet 2020

stats Magic 25 juillet 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top