Cavaliers

Dion Waiters et Kyrie Irving avaient une relation explosive à l’époque des Cavs : Dion aurait dit que la Terre était ronde

Dion Waiters 20 juillet 2020

Si l’UFC cherche un nouveau combat pour sa prochaine affiche, on a des candidats.

Source image : Youtube

Drafté en quatrième choix de la Draft 2012, Dion Waiters est un sacré personnage dans la Ligue. Il est capable d’avoir un niveau plus qu’honorable quand il est en état de forme et qu’il se donne sur le parquet, mais s’il n’a pas l’envie c’est du grand art dans son domaine. Cette fois, il s’agit d’une vieille querelle avec Kyrie qui ressort. Apparemment, les deux hommes avaient une relation détonante pendant leur cohabitation à Cleveland.

En 2012, les Cavaliers possèdent le quatrième choix à la Draft. Après avoir sélectionné Kyrie en numéro uno la saison précédente, la franchise de Dan Gilbert promet à un certain Waiters de Syracuse que le pick lui est réservé. Le front office fait confiance à ce petit jeune et pense qu’il sera l’option idéale en sortie de banc en cas de retour de LeBron James à la Free Agency de 2014. Ouais, ça anticipe déjà le retour du King à ce moment-là. Si James reviendra bien dans son état natal, disons que Waiters ne deviendra pas vraiment le sixième homme attitré de l’équipe. Au contraire, au cours de l’exercice 2014-15, le jeune homme est échangé dans un plan à 3 avec le Thunder, les Knicks et les Cavs. Hop, direction OKC pour Dion et l’Ohio pour Gérard Smith. 

« Si J.R. merde, ce sera hors du terrain. Dion merdait sur le terrain » avait déclaré à l’époque un dirigeant des Cavs si l’on croit un récent article de The Athletic sur le sujet.

Ça a le mérite d’être clair. Mais visiblement, ce n’est pas uniquement sur le terrain que cela coinçait. Dans les vestiaires aussi, notamment avec un certain Kyrie Irving. Même si Uncle Drew n’est pas connu pour avoir des giga relations avec ses teammates, là avec Waiters ce n’était pas tout rose. Jadis, Irving et « Kobe Wade » – sacré surnom – n’ont jamais été très copains selon l’article de The Athletic, même si les Cavs essayaient de cacher au mieux leurs embrouilles. Avec deux ballons sur le terrain, peut-être que leur association aurait fonctionné mais Kyrie et Dion se battaient pour être le leader offensif de l’équipe. Forcément, cela a provoqué quelques étincelles et l’arrivée de LeBron a en quelque sorte sonné la fin de l’aventure pour Waiters dans l’Ohio, Kyrie formant alors ce fameux duo avec James qui emmènera les Cavaliers au sommet de la NBA. Mais nous sommes aujourd’hui en 2020, et Céline Dion se retrouve à nouveau dans la même équipe que le King, aux Lakers cette fois-ci, le tout avec Gérard. Voilà qui promet. 

Vu leur relation, Kyrie Irving et Dion Waiters n’étaient pas prêts à former un backcourt élite capable de rivaliser avec les meilleurs. En même temps, on a vu mieux en matière de complémentarité sur un terrain. Et logiquement, Dion a fini par sauter pour laisser la place à Gérard, qui a brisé à lui tout seul la malédiction de Cleveland. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top