Magic

Le Magic a du retard dans sa prépa selon Steve Clifford : ça promet pour la reprise

Steve Clifford

On le rassure, ils ne sont sûrement pas les seuls.

Source image : Youtube

Steve Clifford est ambitieux, c’est le cas de le dire. Pour lui, c’est carrément une nouvelle saison qui va commencer le 30 juillet prochain. Une situation totalement inédite dans laquelle le Magic va tenter de rendre fier Mickey, même s’il part de loin.

Vivre une fin de saison NBA dans une bulle, c’est original. Le contexte rend les coachs imaginatifs et Cliff ne déroge pas à la règle. À la lutte pour la septième place à l’Est avec un demi match de retard sur les Nets, Steve veut que l’enjeu et la pression transcendent ses joueurs. Normalement, Vavane est rodé après avoir suivi Claude et les autres dans Koh Lanta. La stratégie, ça le connaît et c’est ce que souligne le coach du Magic. Évidemment, après une dizaine de semaines hors des parquets à squatter la console, l’état de forme, les ambitions et les systèmes vont changer et Clifford annonce dès maintenant à Nick Friedell d’ESPN que des nouveautés se feront sentir dans le playbook.

« Je prends cela comme une opportunité unique. Cela fait 10 ou 11 semaines que nous n’avons pas joué. En gros, c’est comme si les joueurs revenaient de l’intersaison. Les équipes sont revenues et on devrait voir des choses différentes en attaque. Nous allons aussi mettre de nouvelles choses en place. Je pense que c’est une situation unique et c’est comme ça qu’il faut voir les choses. […] Par exemple, au premier jour de training camp en septembre, nous avions joué trois quart-temps entiers avec des arbitres. Les gars étaient à peu près à ce niveau de forme. Mais ce sera impossible de prévoir des affrontements tout terrain en cinq contre cinq lors des premiers jours d’entraînement. Je pense que nous sommes bien en retard par rapport à où devrions nous trouver pour commencer un camp. »

On s’en doutait déjà un peu mais Steve Clifford confirme nos craintes. Les équipes sont attendues à Orlando entre le 7 et le 9 juillet avant de pouvoir commencer à s’entraîner collectivement selon un protocole très strict une fois sur place. Ce qui leur laissera 20 jours pour se préparer pour les premiers matchs officiels et même un peu moins si l’on rajoute les matchs amicaux qui débuteront peu avant. Voilà qui promet de belles tranches de rire en voyant Aaron Gordon tirer la langue avec les deux mains sur les genoux après une première envolée jusqu’au panier. Mais c’est bien la réalité et les joueurs vont devoir redoubler de sérieux durant la préparation pour éviter de se blesser à la chaîne dès le début de la reprise. Pour le coach du Magic, son équipe est dans l’urgence car elle doit encore valider son ticket pour la postseason mais on préfère le rassurer tout de suite, tout le monde sera dans le même bateau lorsqu’il s’agira d’enchaîner les allers-retours sur le parquet.

« La seule chose qui va être intéressante, c’est que nous allons avoir huit matchs pour terminer la saison régulière. Pour notre équipe, ce seront les huit matchs les plus importants que nous jouerons. Pour les équipes déjà qualifiées en Playoffs, ce sera presque comme une pré-saison prolongée car il n’y aura pas d’avantage du terrain . »

Chaque coach aura sa vision des choses à la reprise et tous partent dans l’inconnu avec plus ou moins de retard. Certains ont bien une doublette Markelle Fultz – D.J. Augustin à la mène… Malheureusement, c’est le Magic qui la possède celle-ci. Enfin, Stevie a des contacts. En même temps, il a de la bouteille le bougre, ce qui lui permet d’échanger avec d’autres experts avec un H. Jeff Van Gundy, Stan Van Gundy, Tom Thibodeau ont tous reçu un petit coup de fil de Clifford pour lui donner leurs conseils, tout comme Steve Nash.

« J’ai eu une longue conversation avec Steve Nash, qui pour moi a beaucoup de feeling avec les gens et sait de quoi il parle lorsqu’il s’agit de compétition. J’ai des idées différentes qui ressortent de chacune de ces conversations. Ce que je veux dire, c’est que les 30 entraîneurs de notre ligue font tous la même chose. Personne n’était prêt pour cela. Personne n’est sûr d’avoir une méthode qui a déjà fait ses preuves dans le passé dans une situation semblable à celle-ci. Je pense donc que cela rend la chose intéressante, que ce sera un défi passionnant. Et c’est différent de tout ce que chacun d’entre nous a déjà vécu ».

Le Magic est une des équipes qui doit encore confirmer son ticket pour la postseason et Clifford a l’air d’être plein de ressources et d’idées. Il va en falloir s’il veut mener Michael Carter-Williams et toute sa clique vers un titre ou même vers un deuxième tour de Playoffs. Khem Birch champion NBA, ça aurait de la gueule non ?

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top