Bucks

La supermax extension de Giannis Antetokounmpo : si la saison ne reprend pas, on risque de transpirer fort à Milwaukee l’an prochain

Giannis Antetokounmpo 5 février 2020

On voit mal le Freak prolonger lors de l’intersaison si la campagne est annulée. Dans ce cas-là, rendez-vous à la Free Agency 2021…

Source image : NBA League Pass

Milwaukee marchait sur la concurrence, Giannis Antetokounmpo était en route pour un deuxième titre de MVP, et les Bucks en excellente position pour retrouver les Finales NBA avec l’avantage du terrain en prime. Et puis tout d’un coup, patatra. La saison a été suspendue à cause du coronavirus et pourrait ne jamais reprendre. Un scénario que tout le monde veut éviter, mais peut-être encore plus dans le Wisconsin étant donné la situation contractuelle du Greek Freak, potentiellement agent libre en 2021.

Après la folie de l’intersaison 2019, celle de 2020 s’annonce beaucoup plus calme sur le marché, avec peu de grands noms et peu d’équipes possédant de la marge salariale. Par contre, on pourrait assister à une nouvelle série de tremblements de terre en 2021, où la Free Agency s’annonce particulièrement chaude. Car cette année-là, il y aura potentiellement de très gros poissons à pécho. LeBron James, Kawhi Leonard, Paul George, et surtout Giannis Antetokounmpo. Le Greek Freak sera effectivement agent libre dans un an et quelques mois et plusieurs franchises ont déjà le phénomène dans leur viseur. Mais que les fans des Bucks se rassurent, on n’en est pas encore là car Giannis pourrait très bien prolonger à Milwaukee avant la fin de son contrat actuel, tuant ainsi dans l’œuf le rêve de nombreux dirigeants. Pour rappel, Antetokounmpo va être éligible à une extension supermax dès l’intersaison à venir, une prolongation estimée à environ 250 millions de billets verts sur cinq ans. Le montant pourrait cependant être plus faible selon l’impact de la suspension de la saison sur le salary cap des années futures (le supermax correspondant à 35% du salary cap), mais les Bucks ne vont évidemment pas hésiter une seule seconde à mettre ce contrat sur la table malgré les incertitudes entourant l’économie de la NBA. D’une manière générale, ces incertitudes et cette baisse potentielle du cap ne favorisent pas une signature rapide des joueurs en fin de contrat, mais on verra ce que Giannis va décider. Cela représentera la grande question de l’intersaison à Milwaukee.

Dans le cas où le reste de la saison est annulé, les chances de voir Giannis Antetokounmpo prolonger à Milwaukee durant la prochaine intersaison vont probablement prendre du plomb dans l’aile. Pourquoi ? Parce que le Freak ne sera pas plus avancé sur ses chances de titre avec les Bucks. Certes, les Daims ont réalisé une énorme régulière en dominant la concurrence et notamment leurs adversaires de l’Est, mais le dernier souvenir de Giannis en Playoffs sera toujours ces quatre défaites consécutives face aux Raptors de Kawhi Leonard en mai 2019. Le fait de ne pas pouvoir goûter aux Finales NBA à cause de l’annulation potentielle de la campagne ne jouera donc pas en faveur de la franchise du Wisconsin. Le scénario idéal pour les Bucks, ça aurait été de confirmer leur belle saison en remportant au moins leur conférence, ce qui aurait pu convaincre Antetokounmpo de signer l’extension dès 2020. Là, vu comment les choses se présentent aujourd’hui, on voit plus le Freak attendre une année supplémentaire avant de prendre une décision sur son avenir, quand il aura une meilleure vision sur les capacités des Bucks à atteindre les sommets de la Grande Ligue. Et ça, ça veut dire une chose toute simple : direction la Free Agency 2021 pour Giannis Antetokounmpo.

On sait que le Greek Freak possède Milwaukee dans son cœur, on sait qu’il est attaché aux Bucks et qu’il est plutôt du genre à valoriser la loyauté. Mais dans le même temps, Giannis est un sacré compétiteur qui veut gagner des titres, et tout de suite. Les trophées de MVP de la saison régulière, c’est top, mais ce qu’il veut avant tout, c’est une bagouze. Et s’il estime que Milwaukee ne lui offre pas la meilleure opportunité pour rafler le Larry O’Brien Trophy, ce n’est pas impossible qu’il aille voir ailleurs, possiblement dans un plus gros marché. Alors si la saison actuelle ne peut pas reprendre, la campagne 2020-21 risque de peser très lourd du côté du Wisconsin, et la pression des résultats sera plus forte que jamais avec la menace d’un départ de Giannis. Dans ce cas-là, les Bucks n’auront qu’une saison supplémentaire pour véritablement convaincre le Freak, un an pour lui faire comprendre que c’est à Milwaukee qu’il possède la plus grande chance de gagner. On en connaît qui vont transpirer à Cream City, car les Daims devront réaliser une nouvelle campagne pleine avec une qualification en Finales NBA quasiment obligatoire. Ils semblaient un cran au-dessus de la concurrence cette année à l’Est mais l’an prochain, les choses ne tourneront peut-être pas aussi bien. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer dans une saison NBA, et on a vu au cours de la dernière décennie à quelle vitesse une superstar pouvait s’envoler quand une campagne ne se termine pas par un titre.

Les Bucks comptaient sur les Playoffs 2020 pour convaincre Giannis Antetokounmpo de prolonger dès la prochaine intersaison. Ces Playoffs n’auront peut-être jamais lieu, ce qui pourrait pousser le Freak à attendre 2021 et son arrivée sur le marché de la Free Agency pour signer son prochain contrat. Le genre de phrase qui fait doucement flipper du côté de Milwaukee…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top