Jazz

L’embrouille entre Rudy Gobert et Donovan Mitchell pas si importante au final ? Les deux loulous ont parlé, merci d’arrêter d’en faire des caisses

Rudy Gobert Donovan Mitchell

Ce drama devient pire que ceux des Marseillais…

Source image : YouTube

A l’origine de la propagation du coronavirus dans la Grande Ligue, considéré par beaucoup – peut-être à tort – comme le « patient 0 » de l’épidémie et responsable de la suspension de la NBA, Rudy Gobert a vécu mieux que ces quatre semaines qui viennent de s’écouler. Le tricolore est revenu sur la mésentente avec son coéquipier Donovan Mitchell, essaye de minimiser la chose et avoue qu’ils se sont finalement parlés pour clarifier la situation.

Pire qu’un drama vu dans Secret Story, l’histoire entre Donovan Mitchell et Rudy Gobert a fait couler de l’encre. Le premier a été testé positif au COVID-19 après le pivot et semblait lui en vouloir pour ce qu’il avait fait… C’est vrai que c’était pas malin de tripoter les micros Rudy. Aucune déclaration publique n’a été faite de la part de Spida et les rumeurs se sont mises à circuler à cent à l’heure, et des idées… de trade fusent même de partout depuis quelques jours. Calmez-vous, le Frenchie a décidé de parler sur Instagram et de minimiser cette situation entre les deux joueurs.

Une période de froid

Effectivement, les deux piliers du Jazz ne se sont pas adressés la parole pendant presque un mois en raison de la rancœur qu’éprouvait l’arrière envers son coéquipier. Même en s’excusant publiquement et en demandant pardon pour son comportement puéril, certains n’arrivaient pas à avaler la pilule. Pris pour cible par la quasi-totalité de la presse et recevant même des menaces de mort, seuls Evan Fournier, Danny Green et le meneur de Salt Lake City Emmanuel Mudiay sont montés au créneau pour le défendre. Le double défenseur de l’année est prêt, à l’instar de son coéquipier, à faire des efforts pour le bien commun.

« Il est vrai que nous n’avons pas parlé pendant un moment, mais on a discuté il y a quelques jours. On est tous les deux prêts à revenir au jeu et essayer de gagner le championnat pour cette équipe. […] Ce n’est pas une question de ne pas être professionnel. Tout le monde a des relations différentes et ce n’est jamais parfait. Les personnes mariées, ce n’est jamais parfait. Mais vous savez, mes coéquipiers et moi c’est loin d’être parfait. Au final, on veut tous les deux la même chose, il s’agit de gagner. »

Nous n’avons pas encore la version du néo-All-Star pour confirmer les propos de Rudy mais on espère que c’est la vérité, on ne voudrait pas voir une équipe se briser de l’intérieur à cause d’une réaction aussi bête. Tout le monde le sait mais le médaillé de bronze à la Coupe du Monde 2019 tient tout de même à le préciser : cette embrouille entre Mitchell et lui est exagérée, il y a plus important à gérer et à traiter en ce moment.

« Il n’y a plus d’embrouilles [entre Donovan et Rudy ndlr]. Il s’agit de milliers de personnes qui meurent chaque jour, et de ce que nous pouvons faire pour aider, ce que nous pouvons faire pour apporter du positif. C’est sur ça que je me concentre maintenant. »

L’international français a bien aidé de son côté puisqu’il avait notamment acté un don de 500 000 dollars afin de lutter contre l’épidémie, d’autres joueurs suivant ensuite le mouvement en mettant la main au portefeuille. On espère que les tensions se sont apaisées au sein de l’organisation du Jazz et dans le vestiaire, il y a plus important à traiter. Les membres du staff et les joueurs devraient passer au-dessus de l’intervention de Rudy Gobert, les bêtises sont faites pour être pardonnées.

The kid from Saint-Quentin reste et restera étroitement lié à la première suspension de la Ligue même si aucune preuve n’indique qui est le véritable « patient 0 » en NBA. Le temps devrait apaiser les tensions et il faudra se rabibocher rapidement si l’on veut reprendre une campagne de Playoffs en visant haut.

Source texte : Instagram

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top