Lakers

Frank Vogel retarde les débuts de Dion Waiters : patience, le Big Three des Lakers ce n’est pas pour tout de suite

Dion Waiters Lakers 8 Février 2020

La dernière acquisition des Lakers fait déjà le show

Source image : Youtube

Dernière recrue en date des Lakers, Dion Waiters ne devrait pas jouer avec le maillot purple and gold avant quelques matchs selon son coach Frank Vogel. Pourquoi cramer un joueur en mars quand on tient peut-être le futur MVP des Finales ? 

Les inconditionnels de Dion Waiters peuvent faire la gueule, ils ne verront pas leur idole au derby de LA, décision de Frank Vogel oblige. Que les fans se rassurent, aucune suspension pour l’ancien meilleur arrière de la ligue (ses mots pas les nôtres) mais simplement la nécessité de laisser bosser le joueur avec le groupe afin de l’intégrer progressivement à la rotation. Il faut dire qu’avec seulement trois matchs au compteur cette saison, il y a un rythme à récupérer. Combien de temps à attendre pour voir l’enfant terrible de Cleveland sur les parquets ? Pas trop longtemps selon le coach angelino, questionné par ESPN.

« Cela va prendre quelques matchs probablement [d’intégrer Dion Waiters à l’équipe, ndlr]. Il n’a quasiment pas joué de l’année. C’est une question d’acclimatation, de s’habituer à nos systèmes et d’avoir quelques entraînement dans les jambes. »

Espérons pour les Lakers que le joueur ait profité de son départ de Miami pour se calmer un peu. Son CV 2019-2020 est pour le moment garni de prises de tête avec son ancien coach, de trois suspensions pour comportement nocif à l’équipe et d’aucun fait de gloire sur un parquet. Le voilà désormais intégré à l’un des favoris à la victoire finale avec des joueurs capable de le faire revenir sur le droit chemin, pas le moment de faire le con donc. Aucune inquiétude pour le joueur néanmoins, qui assure avoir gagné en maturité ces derniers mois.

« En fin de compte, j’ai grandi. Vous apprenez de vos erreurs. Il ne faut pas ressasser le passé, les choses comme ça. Vous vivez et vous apprenez. Et c’est ce que j’ai fait. »

Vous l’aurez compris, Dion Waiters est en mode rédemption et Frank Vogel doit probablement espérer qu’il sortira des performances aussi accomplies que Dwight Howard par exemple, lui qui avait tenu le même discours il y a quelques mois. Un défi qui ressemble en tout cas à la dernière chance pour DW vu sa réputation et avec un contrat ne courant que jusqu’en juin. Il y a clairement un spot disponible en sortie de banc pour un scoreur efficace chez les Angelinos, un rôle que Kyle Kuzma n’a pas su faire sien depuis le début de saison. Niveau intégration, pas trop d’inquiétude non plus vu que l’effectif est rempli de clients de Rich Paul (LeBron James, Anthony Davis mais aussi Markieff Morris). Et dans les bureaux alors ? Rob Pelinka, le big boss des Lakers, est… son ancien agent. De là à imaginer que le joueur a su tirer les bonnes ficelles pour récupérer une place ? On ne mange pas de ce pain-là (oui).

Les débuts de Dion Waiters sont donc reportés chez les Lakers. L’équipe règne sur l’Ouest, la dynamique est bonne, autant prendre le temps de bien faire les choses. Il y a un rythme à trouver et une alchimie à créer pour espérer une fin de saison en apothéose au mois de juin. Patience, patience. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top