Nets

Kevin Durant milite pour la légalisation de la marijuana en NBA : tout ça pour qu’on le surnomme le space cupcake

Snoop Dogg 29 février 2020

Quelque chose nous dit qu’une soirée organisée par Snoop Dogg et Kevin Durant doit être mémorable… Ou pas justement.

Source image : Youtube

Sans doute en manque de parquet NBA, Kevin Durant se lâche dès qu’un micro lui est tendu. Après son intervention sur le manque de talent de ses coéquipiers pendant son époque à OKC, Durantula s’est exprimé sur la marijuana qui divise tant au sein de la Grande Ligue. Et pour lui ça ne fait aucun doute, plus y’a de joints, plus on rit.

C’est devenu un vrai sujet depuis plusieurs années en NBA. Si un premier contrôle positif est généralement passé sous silence par la Ligue, une suspension de cinq matchs est tout de même prévue pour ceux qui se font prendre trois fois par la patrouille. Certains se sont déjà fait gauler comme Nerlens Noel, Thabo Sefolosha ou encore les deux premiers de la classe quand il s’agit de fumer un bon pet, J.R. Smith et Michael Beasley. Il y a deux jours, six joueurs souhaitant garder leur anonymat ont même estimé que 50 à 85% des copains aiment se rouler un petit joint à l’occasion selon NBC Sports. Pour KD ça ne fait aucun doute. Interrogé sur ce thème lors du podcast All The Smoke bien nommé pour l’occasion, le double champion NBA pense que l’organisation doit bannir la marijuana de ses produits illicites et interdits par le règlement.

« On commence à voir des gens qui sortent de prison concernant la marijuana. Et ça doit continuer. C’est une plante qui existe pour une raison, celle de nous réunir tous ensemble. J’espère que ça arrivera [retirer la marijuana de la liste des substances interdites, ndlr] surtout en NBA. […] Tout le monde dans mon équipe boit du café tous les jours. Ils prennent de la caféine tous les jours. Il y a ceux qui boivent un verre de vin après les matchs ou qui boivent un coup ici ou là. Ça devrait être la même chose pour la marijuana. Pourquoi est-on même obliger de le préciser ? Ça ne devrait même plus être un débat. Donc j’espère qu’on pourra mettre tout ça derrière nous et comprendre que ça ne donne que du plaisir aux gens, ça les rend affamés et que ça permet de les réunir. Cette plante réunit les gens. »

On commence à y voir un peu plus clair à propos des soirées chez le père Kevin. Full marijuana pour tout le monde et go faire des bains de foule comme dans OSS 117. L’alcool ? C’est de l’eau ça non ? Avec un tel argument, il n’est pas surprenant de voir que Snoop Dogg soit son meilleur copain et que les deux ont investi quelques billets verts sur une start-up nommée « Dutchie ». Militant pour la diffusion du cannabis, cette entreprise veut éduquer la population sur les usages de cette dernière, notamment de la weed à but thérapeutique. On rajoute à ça son BFF Kyrie Irving – qui doit lui aussi être fan du produit pour affirmer que la Terre est plate – fraîchement élu vice-président du syndicat des joueurs et on se rend compte que le cupcake préféré de l’Oklahoma peut entretenir l’espoir de voir sa came préférée être autorisée partout à travers le pays. D’ailleurs, quelqu’un a goûté ces fameux cupcakes pour être sûr qu’ils n’envoyaient pas dans l’espace ?

La NBA suivra t-elle le chemin de la MLB et de la NHL qui ne punissent plus leurs sportifs qui consomment cette drogue ? Une chose est sûre, The Snake doit sûrement cramer un cierge en même temps que son petit spliff matinal à l’église pour que les grandes instances emboîtent le pas des ligues voisines.

Source texte : NBC Sports via le podcast All The Smoks

1 Comment

1 Comment

  1. Alceste Poquelin

    29 février 2020 à 18 h 46 min at 18 h 46 min

    Puis l’odeur de weed, ça permet de couvrir les odeurs de plages…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top