Magic

Le Magic remporte une bataille mais pas n’importe laquelle : victoire face aux… Nets, la guerre pour la septième place peut continuer

Aaron Gordon 25 février 2020

Clairement l’action du match pour Aaron Gordon, parait même que Dwyane Wade lui aurait mis un 9.

Source image : NBA League Pass

C’était le choc Intertoto de la nuit, entre deux équipes du ventre mou de la Conférence Est dont les seules ambitions sont aujourd’hui peut-être… d’éviter les Bucks au premier tour des Playoffs. Deux saisons décevantes compte tenu des attentes placées après un exercice 2018-19 excitant, et cette nuit c’est donc un match qui comptait double entre deux franchises à la lutte pour ne pas être la moins bonne équipe des bonnes équipes de l’Est.

D’un côté un Magic au complet, de l’autre des Nets amputés de leurs deux meilleurs joueurs, mais une seule et même ambition : fuir cette huitième place. Spoiler, elle appartenait avant le match aux joueurs de Steve Clifford et elle leur appartient toujours, un simple, coup d’œil au classement nous l’assurait avant même la rencontre, mais après 48 minutes de baston le vent a peut-être bien tourné en la faveur des Floridiens. Merci qui ? Merci… Aaron Gordon, si si, car c’est en effet le Paul George de Wish qui aura finalement pesé de tout son poids dans la victoire des siens. Et on peut dire ce qu’on veut du dunkeur le plus volé de l’histoire du Slam Dunk Contest, on peut dire qu’il ne progresse pas, qu’il a de l’eau dans le cerveau, que son meilleur match en carrière est à chercher du côté du film Uncle Drew… il n’empêche que quand AG fait son match le Magic devient bizarrement beaucoup plus difficile à prendre…

Le principal fait d’arme d’Aaron la nuit passée ? Avoir défendu bec et ongles sur Caris LeVert durant tout le match, déjà, mais surtout l’avoir contré en haute altitude dans le money time, symbole justement d’un money time diablement bien géré de sa part. Sept points consécutifs et donc cette action défensive clutchissime sur un drive du pirate des Nets, AG nous rappelant au passage qu’avant d’être un attaquant un peu schizo… il est surtout l’un des défenseurs les plus sous-estimé de la Ligue. Caris LeVert remis à sa place donc, Taurean Prince bien défendu à son tour sur la dernière possession par Michael Carter-Williams, le trio Evan Fournier / Niko Vucevic / Terrence Ross au rendez-vous, et un Magic qui s’en ira chercher une victoire essentielle dans sa course aux Playoffs. Plus qu’une victoire et demi de retard sur des Nets mal en point ? Avec un bon mood et trois matchs à venir contre les claqués au sol Hawks, Wolves et Spurs ? De quoi voir venir sereinement le mois de mars pour Orlando, qui pourrait même gratter très vite une place au classement puisque le calendrier des Nets n’est pas plus clément que la période qu’ils traversent peut s’avérer douloureuse. A Spencer Dinwiddie, Jarrett Allen, Garrett Temple ou Caris LeVert, tous auteurs d’une bon match cette nuit, de porter les camarades vers un max de victoires mais bon courage car désormais Vavane et ses guys sont dans le rétro et vcnt commencer à balancer quelques carapaces.

Attention tout de même au regain de motivation des Nets, capables d’envoyer du lourd au courage, capables d’envoyer au monde le message indiquant aux gens que l’absence de Kyrie Irving n’enlève rien au talent des joueurs en tenue. Une chose est sûre, cette bataille pour la septième place s’annonce passionnante pour savoir qui du Magic ou des Nets perdra 4-0 contre les Bucks, et pour savoir qui du Magic ou des Nets perda 4-1 contre les Raptors. Passionnant on vous dit.

stats Nets 25 février 2020 stats Magic 25 février 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top