Sixers

Ça y est, Joel Embiid a retrouvé sa grande bouche et il régale : « Je suis le meilleur joueur du monde »

Joel Embiid 11 décembre

Il a osé !

Source image : YouTube

Inarrêtable face aux Nets jeudi en sortie de All-Star Break, Joel Embiid a profité de l’occasion pour lâcher une déclaration qui risque de bien faire réagir toute la commu NBA. Dans la discussion concernant le meilleur joueur du monde, Jojo a un avis très tranché et comme vous pouvez l’imaginer, il ne pense pas à Collin Sexton. 

Ce Joel Embiid, c’est quand même un sacré phénomène. Cette saison, on a vu plusieurs visages chez le pivot des Sixers. Globalement, sur les parquets, il fait le taf avec des moyennes de 23,3 points et 12 rebonds par soir, même si on peut être un peu déçu par sa production, surtout en comparaison à l’an dernier. Car s’il a évidemment sorti des perfs à la Jojo, il est aussi méchamment passé au travers à deux-trois reprises cette année. Vous ajoutez à ça quelques bobos, un body language pas toujours au top et l’irrégularité chronique des Sixers, et ça donne une campagne assez chaotique dans l’ensemble. Symbole d’un Embiid pas forcément dans son assiette, on a un peu l’impression qu’il a traversé une crise d’identité. Connu pour sa grande bouche et son côté troll, Jojo s’est parfois montré bien silencieux, disant même qu’il voulait abandonner le trashtalking. Comment ça Joel ?!?! Tu n’as pas honte ? Pas toi Jojo, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait. Rassurez-vous, Embiid semble avoir retrouvé la raison et surtout sa grande gueule. Récemment, il avait déjà fait du bruit sur Insta, et c’est désormais à travers une déclaration qu’il a confirmé son retour en forme. Jeudi, lors de la reprise de la saison régulière après la trêve du All-Star Weekend, Embiid a planté 39 points et 16 rebonds sur la tête des Nets. Une prestation très sale suite à un match des étoiles dans lequel il avait également brillé. Voilà ce qu’il a déclaré après la victoire des Sixers. Un conseil, installez-vous confortablement avant de lire.

« Le All-Star Game était fun. Le fait d’être sur le terrain dans le quatrième quart-temps, pour faire mon truc en fin de match. C’était super.

Mais au All-Star Game, je voulais prouver que je méritais d’être là, et étant le meilleur joueur du monde, j’ai l’intention de jouer dur tous les soirs pour essayer de gagner des matchs et un titre » a déclaré Jojo via ESPN.

Oui, il a osé. « Je suis le meilleur joueur du monde ». Bon, c’est Joel, on connaît le personnage, donc on a tendance à prendre ce genre de décla peut-être un peu moins sérieusement que si c’était un mec justement plus sérieux. Et puis bon, ce n’est pas comme s’il était le premier à faire une telle affirmation. Ceci étant dit, ça montre une chose. Le pivot des Sixers a l’air d’avoir retrouvé son mojo et quand il est dans cet état d’esprit-là, avec l’intention de tout casser à l’intérieur (coucou les Nets), ça devient vite compliqué de l’arrêter. Maintenant, si on veut vraiment rentrer dans le débat du meilleur joueur du monde, il y a quand même de sacrés clients hein. Giannis Antetokounmpo, LeBron James, Kawhi Leonard pour ne citer qu’eux. Potentiellement, Jojo a tout ce qu’il faut pour être dans la discussion car il est capable de dominer la concurrence des deux côtés du terrain. En attaque, on connaît ses nombreux talents et défensivement, on parle d’un joueur qui a quand même réussi à éteindre le Greek Freak à Noël. Mais plus globalement, dans les faits cette année, c’est un peu compliqué de le mettre devant d’autres monstres plus réguliers et moins souvent à l’infirmerie.

Joel Embiid qui s’autoproclame meilleur joueur du monde, là c’est sûr on va l’attendre au tournant pour la fin de la saison régulière. Parce que si Philly ne décolle pas dans les semaines qui viennent, pour ensuite se faire sortir prématurément en Playoffs, il va prendre un violent retour de flamme le Jojo. 

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Nicolas71

    22 février 2020 à 23 h 09 min at 23 h 09 min

    Encore en train de l’ouvrir celui là . Tout ça pour a nouveau sortir des larmes de crocodile devant des millions de personnes quand les Sixers se feront encore sortir en playoffs …

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top