Lakers

Markieff Morris arrive aux Lakers : réunion de famille à L.A., il faudra juste pas se tromper de vestiaire

Markieff Morris

Son frère lui manquait trop.

Source image : Youtube

Après son frère jumeau envoyé aux Clippers à la trade deadline, Markieff Morris devrait lui aussi regagner Los Angeles pour y signer aux… Lakers suite au buyout négocié à Detroit. Ils ne seront pas dans la même équipe mais les twins pourront quand même partager un T2 à côté du Staples Center. L’ambiance va être sympa à la maison pendant les Finales de Conférence si on a droit à un derby angelino en sept manches.

On commence avec la mauvaise nouvelle, comme ça c’est réglé. Les Lakers ont déjà anticipé cette arrivée en libérant un spot dans leur roster et c’est donc DeMarcus Cousins qui est prié de faire ses valises. Avec un roster déjà au complet, le front office n’avait d’autre choix que de faire un malheureux et de couper un joueur pour faire de la place à Morris. Boogie ne portera donc jamais le légendaire maillot Purple and Gold alors qu‘il était plutôt optimiste sur ces chances de revenir en fin de saison pour aider la franchise en Playoffs. Un nouveau coup de massue pour le Couz qui va devoir finir sa rééducation du mieux possible pour préparer la prochaine Free Agency qui lui permettra peut-être de redonner un second souffle à sa carrière. Quant à Markieff Morris, l’ascenseur émotionnel va dans l’autre sens. Shams Charania de The Athletic nous apprend qu’il a gagné la loterie en passant d’un bilan de 19-39 dans la Motor City à la deuxième meilleure franchise de la Ligue. Pile dans ses moyennes en carrière, il va pouvoir rendre de précieux services à Frank Vogel avec 11 points, 3,9 rebonds et 1,6 assist à 39,7% de loin en un peu plus de 22 minutes lorsqu’il était aux Pistons. Véritable joueur de complément, soldat, bon défenseur et capable de rentrer ses tirs, Momo va se taper tout le sale boulot sans rechigner pour améliorer le confort de ses stars.

Ce sont donc les Lakers qui ont eu les faveurs du Keef. Un apport indéniable pour le duo AD-Bron mais qui comprend quelques interrogations tout de même. Quid du fameux ball-handler réclamé en sortie de banc ? On nous aurait caché certains talents de Markieff, à moins que la franchise ne décide de faire confiance au tandem Caruso-Rondo pour mener la second unit ? Le treizième choix de Draft 2011 évoluera principalement au poste 4 avec quelques passages en pivot si les Lakers optent pour du small-ball sur de courtes séquences. Le problème, c’est qu’il y a embouteillage sous les panneaux avec deux titulaires et deux rotations qui paraissent claires. Anthony Davis et JaVale McGee pour commencer, Kyle Kuzma et Dwight Howard ensuite pour prendre le relais et un Jared Dudley en guise de cinquième roue du carrosse toujours prêt à bouffer les miettes restantes. Où va s’insérer la recrue là-dedans et lequel des quatre premiers cités va en payer le prix ? C’est Superman qui pourrait en souffrir le plus pour écarter le jeu au maximum avec Kuz et Momo sur les extérieurs par exemple. Si cette option sera sûrement expérimentée prochainement, il se dit que Coach Vogel préférerait ne pas pénaliser D12, qui revit cette saison, en décalant plutôt le double K en 3. La line-up au sein de la second unit pourrait donc ressembler à du Caruso ou Rondo – KCP – Kuz – Keef – Superman. Il y a de la longueur, de la défense, du shoot, de la grande gueule, tout ce qu’on attend maintenant c’est de voir les deux mastodontes de Los Angeles se foutre sur la gueule au printemps.

Les Lakers ne pouvaient pas rester sans rien faire après les arrivées de Reggie Jackson et Marcus Morris chez le voisin. Les deux équipes ont maintenant des effectifs de luxe, ultra complets pouvant proposer tout type de basket avec énormément de talent au mètre carré. Deux équipes pour le trône de Los Angeles, on attend de voir le dénouement final dans les prochains mois.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top