Kings

Memphis perd un joker en visite chez les Kings : De’Aaron Fox donne un cours à Ja Morant, c’est le métier qui rentre

De retour du All-Star Break, les choses sérieuses commencent pour les Grizzlies qui sont à un tiers de saison de réaliser l’exploit. Mais les choses se compliquent après cette défaite à Sacramento qui pourrait peser lourd au moment de faire les comptes. De’Aaron Fox a donné une petite leçon au rookie, c’est le métier qui rentre comme on dit.

Sur le papier, ce déplacement chez les Kings était l’un des matchs les plus abordables pour Memphis jusqu’au 15 avril. Avec seulement trois rencontres face à des équipes non playoffables après ce match, il valait mieux saisir sa chance pour garder Portland, San Antonio et New Orleans à distance lors de cette première étape d’un road-trip sur la côte ouest. Merci mais non merci ! Les Oursons ont gaspillé un précieux joker au Golden 1 Center cette nuit. Il a justement fallu qu’ils tombent sur une career night de Harrison Barnes qui a commencé par un improbable 7/7 du parking avant d’en lâcher quelques-uns en route (32 points à 11/17). Alors quand cela coïncide avec une bonne nuit pour le vrai patron de la franchise à la mène face à son alter-égo du Tennessee, cela se complique forcément pour les huitièmes de la Conférence Ouest. Non pas que les Kings croient encore beaucoup en leurs chances d’accrocher les Playoffs mais s’ils peuvent semer la pagaille dans la lutte de ceux qui y croient toujours, ce sera évidemment avec grand plaisir.

Dans son duel avec le futur Rookie de l’Année, De’Aaron Fox souhaitait montrer qu’il avait au moins un an et quatre mois d’avance et surtout deux saison de plus dans le pattes que Ja Morant. Mais les gestes parlent plus que les mots ou des dates sur un passeport alors il a préféré mettre le gamin dans sa poche arrière en le limitant à 4 points avant le dernier quart-temps mais surtout en prenant les choses en main dans le clutch à base de gros tirs et de construction de HLM dans le cerveau du first year (26 points à 9/16 dont 4/6 de loin). Une défense dans les règles de l’art injustement sanctionnée d’une faute puis rectifiée par les refs et surtout une grosse interception dès la remise en jeu dans la dernière minute. Une manière aussi de dire au numéro 2 de Draft qu’il n’est pas encore arrivé à destination, à l’instar de ses Grizzlies. La revanche est attendue à Memphis dès la semaine prochaine puisque la route des deux point guards se recroisera dès ce vendredi au FedEx Forum.

Reprise laborieuse pour les Oursons qui vont enchaîner en back-to-back face aux Lakers ce soir. C’est maintenant qu’on va voir de quel bois se chauffe la jeunesse de Memphis qui possède encore une victoire d’avance sur un bilan équilibré.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top