Lakers

Moe Harkless pourrait bien finir aux Lakers : Moe Moe peut s’en mettre plein les fouilles, les Knicks continuent leur tambouille

Motus

Boule noire à New York, ou boule jaune à L.A. pour Moe Moe ?

Source image : YouTube - France 2

Selon TheAthletic, Moe Harkless pourrait bien partir du côté des Lakers en cas de buyout chez les Knicks. Le gars est solide et un peu paumé à New-York, et pourrait bien être en route pour sa quatrième franchise en… huit mois. Pas sûr qu’il ait eu le temps de déballer ses affaires depuis son départ de Portland, c’est pratique, plus qu’à tout mettre dans le camion en cas de retour à L.A.

Échangé par les Blazers cet été dans un trade à quatre équipes pour que Rip City récupère notamment Hassan Whiteside, Moe débarque à L.A. Après un semestre nature et découverte dans la campagne Angelinoise, il est de nouveau bougé dans la petite banlieue de New-York. On a beau se refiler Harris comme une gonorrhée, le gars a le mérite de savoir voyager. Son profil reste intéressant pour une équipe en quête de se renforcer en vue des Playoffs, l’ailier apporte en moyenne cette saison 5,5 points à 51,6% aux tirs et 37% à trois points, auxquels il ajoute 4 rebonds et une défense solide. C’est un joueur sur lequel on peut compter en sortie de banc pour intimider, avec un shoot fiable de près comme de loin, le tout sans prendre trop de place sur le terrain. Idéal pour un contender donc, on se demande bien pourquoi le gars n’intéresse pas les Knicks. Moe devrait donc tenter de négo le buyout du côté de la Grosse Pomme, mais ne devrait pas rester sur la touche bien longtemps. Les Lakers ont déjà vu plusieurs free agents préférer rester à la retraite ou renforcer la concurrence à L.A. (poke Darren Collison et Reggie Jackson), alors un FA pour consolider l’équipe avant la mi-avril, ça a de quoi attirer. C’est pas le meneur tant espéré par les troupes de LeBron, mais ça reste un bon petit atout à garder dans la manche pour les séries au meilleur des sept.

J’ai entendu que Moe Harkless est un nom qui intéresse les Lakers, qu’ils le surveillent et gardent un œil sur lui.

Momo est sur des montagnes russes depuis huit mois, en passant de solides équipes comme les Blazers et les Clippers, à d’autres qui galèrent un peu plus avec les Knicks. Depuis quatre ans, le routard s’était habitué aux Playoffs du côté de Portland, et il serait temps de se relancer dans une franchise un peu plus ambitieuse. Moe est en dernière année de contrat, ce qui lui laisse cette possibilité. Prendre un peu de New York money, devenir directement free agent et gratter un deuxième chèque chez le nouvel employeur. Une petite pige aux Lakers lui permettrait de montrer ce qu’il vaut sur le banc d’une équipe qui joue gros s’il préfère être agent libre cet été. De quoi tenter de draguer quelques franchises à l’intersaison, et de viser le beau score de cinq teams en un an. Et pour peu qu’il ait investi dans l’immobilier, il doit bien lui rester un appart qui traîne chez les Angelinos depuis sa période Clippers, c’est toujours ça de réglé. L’ami Maurice va-t-il jouer la bague ou le premier pick de draft ?  Reste encore à voir ce qu’a prévu New-York,  et on devrait rapidement être au courant de l’avenir de l’actuel Knicks. Pour être admis en Playoffs avec les Lakers cette saison, le buyout doit en tout cas avoir lieu avant mars, il ne reste donc plus qu’une grosse semaine avant de voir ce que compte faire New-York.

Alors, puni chez les Knicks ou avec un nouveau CDD tout beau tout neuf chez les Lakers ? L’avenir est flou en ce moment pour Moe Harkless, mais la réponse ne saurait tarder. Et sa fin de saison sera bien différente selon ce que prépare New-York. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top