News NBA

Une fresque gigantesque en hommage à Kobe Bryant sur un terrain aux Philippines : la légende au-delà des frontières

fresque Kobe Bryant Philippines

Dans un quartier populaire de Manille aux Philippines, des artistes ont créé une fresque géante sur un terrain de basket en l’honneur de Kobe Bryant et de sa fille Gianna.

Source image : Twitter @SportsCenter

Une fresque géante de Kobe Bryant et Gianna sur un terrain de basket, cette photo est devenue virale et a même été diffusée au Staples Center. Pourtant ce terrain se situe à plus de 10 000 kilomètres de la Cité des Anges, dans un quartier pauvre de Manille, la capitale des Philippines.

Peu après le décès de la légende des Lakers, accompagné de sa fille et de sept autres passagers dans un accident d’hélicoptère, une photo a fait le tour du monde. Un terrain de basket-ball et une fresque géante : celle de Kobe Bryant enlaçant sa fille Gianna. Cet endroit, c’est un terrain de basket au milieu d’un immeuble de Manille, le Tenement. Dans ce lieu, vivent de nombreuses familles dans une pauvreté extrême face à l’insalubrité et au manque de ressources de première nécessité comme l’eau, notamment. Pourtant, ce lieu ne devrait plus exister. C’était en tout cas la volonté du gouvernement des Philippines il y a maintenant 10 ans. Le pays étant situé sur une zone sismique, le gouvernement craint que, si un séisme fort se produit, ce bâtiment ne puisse tenir le choc et s’effondre. Ils ont donc voulu reloger les habitants à environ 50 kilomètres de Manille. Les habitants ont refusé, arguant qu’ils ne voulaient pas vivre en dehors de la ville, loin des lieux qu’ils connaissent et de leurs activités.

Au milieu de ce bâtiment, un terrain de basket, une échappatoire pour bons nombres de résidents et d’habitants de Manille. Garçons, filles, jeunes, vieux, ils se déplacent sur ce terrain pour montrer leurs talents, pour y réaliser des tournois et ainsi parfois gagner de l’argent, nécessaire pour subvenir à leurs besoins et nourrir leurs familles. Ici, le sport transgresse les normes sociales et tout le monde rêve d’avoir le handle de Kyrie Irving, de marquer de 10 mètres comme Stephen Curry ou de réussir un fadeaway comme… Kobe. Pour cela, ils s’y entraînent tous les jours, la balle orange rebondit de 5h du matin à 10h du soir, un rythme de travail qui plairait à l’ancien joueur des Lakers. C’est pour sauver ce bâtiment qu’ils ont décidé de taper dans l’œil des fans de basket du monde entier en créant des fresques géantes grâce à des artistes locaux : des fresques de LeBron James, de Michael Jordan, de Stephen Curry ou même plus loin que le basket, de l’artiste Jimy Hendrix ou de la star locale, le boxeur Manny Pacquiao. Consécration pour ces artistes et pour les habitants du Tenement, la venue de joueurs NBA. Tout d’abord, en juillet 2015, c’est Paul George, alors joueur des Pacers, qui s’est rendu sur le terrain pour y promouvoir une de ses campagnes publicitaires avant de voir le King en personne, un mois plus tard. Enfin, l’année suivante, c’est le seul Philippin de la Ligue, Jordan Clarkson (il possède la double nationalité) qui se rend sur ce terrain. La visite de ces joueurs rend le travail accompli par les habitants et les artistes du Tenement encore plus beau puisqu’ils ont réussi à accomplir leur rêve en faisant venir leurs idoles, le temps d’une visite, d’un match, pour changer leur quotidien.

Aujourd’hui, avec cette fresque de Kobe, c’est un hommage à la hauteur de la légende du basket. Un hommage dans un pays animé par le basket, où tous les enfants rêvent de devenir comme ces joueurs de l’autre côté du Pacifique. Ce sport, roi aux Philippines, anime ces sportifs en herbe qui s’entraînent jour et nuit pour, peut-être, toucher du doigt leur rêve, devenir comme Kobe, ou comme Jordan Clarkson.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top