Knicks

Les Knicks déjà au centre de toutes les rumeurs pour la trade deadline : y’a à boire, à manger, et on a même essayé de les aider

Scott Perry 6 février 2020

La tronche de l’Oncle Scott quand il va se faire recaler par tous ses confrères GM.

Source : Youtube

Nous sommes le 6 février, ding ding ding c’est l’heure de la trade deadline ! Pour tout fan de NBA qui se respecte, ce jour est entouré depuis longtemps dans le calendrier, ce fameux jour où plus le temps passe, plus tu scrolles la page Twitter du Woj, de Shams ou encore de Marc Stein pour être au point sur les derniers trades. Ce fameux jour où les GM sont les acteurs principaux de la NBA et où aucun d’entre eux ne peut se permettre de se balader sans sa batterie externe ou traverser un tunnel par peur d’être en Edge. Tous les GM ou presque seront sur le pont, et certains ont déjà reniflé leurs collègues pour savoir s’il y avait matière à négocier.

C’est le cas notamment des Knicks, car la franchise de la Grosse Pomme a déjà tâté le parquet pour choper de la came intéressante sur le marché. On pense notamment au trade qu’ils ont proposé aux Warriors avec un package Trier, Knox, Francky, Portis et un deuxième choix de Draft pour récupérer D’Angelo Russell. Bien essayé, mais les gens de la Baie auraient plutôt préféré Michou (RIP) Robinson et un tour de Draft non protégé. Fin de la discussion. Mais les bougres qui dirigent NY continuent de croire en leur potentiel. Après les Warriors, les Lakers se sont ainsi fait approcher par le front-office new-yorkais. Les pièces évoquées ? Marcus Morris et Kyle Kuzma. Seulement, avec un salaire de quinze millions l’année pour l’ami Marcus, le seul Kuzma ne suffira pas pour équilibrer les comptes. Et qui devrait accompagner Kyle dans l’avion pour que ce trade ait ne serait-ce que 1% de chance de se réaliser ? Troy Daniels, DeMarcus Cousins, Quinn Cook, Kentavious Caldwell-Pope et/ou ma réserve de Twix. Même si Marcus Morris présente les meilleurs stats de sa carrière et qu’il peut rendre des services à des contenders (19,6 points, 5,4 rebonds à 44% à 3-points) on voit mal les Lakers se déshabiller à ce point pour un tel jackass alors que le collectif tourne bien et que les gens du lac sont solidement installés en tête de la Conférence Ouest.

James Dolan se montre donc actif sur le terrain mais aussi… en dehors. En effet, exit Steve Mills et la cible se nomme désormais Masai Ujiri. Là encore, on voit mal les Knicks faire bingo sur ce coup. Tout va bien chez les Dinos, Jurassic Park  a réussi la transition post-Kawhi, l’équipe a enchainé une douzième victoire hier soir et Masai Ujiri n’est pas étranger à tout ça.

L’idée du jour à la rédaction ? Proposer nos services à la franchise new-yorkaise pour diriger les opérations basket et prendre la place de Scott Perry dans ce moment ultra-important qu’est la trade deadline. Et voici ce que l’on propose pour remettre la pomme au goût du jour :

  • Pour choper Russell et ses 27 millions de dollars, t’envoies plutôt R.J. Barrett parce que tu te rends compte que le gars est overrated. Et t’ajoutes à ça Payton sans préciser le prénom, Robinson car tu veux jouer small ball à fond, Ntilikina qui est resté bloqué sur son match face aux USA et Dennis Smith Jr. qui se pétera les genoux dans un mois.
  • Marcus Momo nous fait chier ? Pas de problème, on l’échange contre son frère Markieff. Il parait que c’est le plus calme des deux. Et clairement il nous manque des ailiers forts avec un vrai QI basket.
  • En parlant d’ailier-fort, on va chercher Anthony Davis contre Randle et Taj Gibson. Équilibre parfait niveau salaire, vrai challenge pour le mono-sourcil qui sera le seul capitaine à bord.
  • Kawhi Leonard a l’air d’aimer les nuits agitées, le surnom de New-York est « la ville qui ne dort jamais ». Y’a moyen de s’entendre et de lui réserver une limousine après chaque match non ?
  • Kevin Durant pense qu’on n’est plus aussi cool qu’avant ? C’est juste qu’il n’a pas encore testé un vestiaire composé de Randle, Morris et Portis. Allez, viens par là mon grand et accroche-toi.
  • Nikola Mirotic s’est perdu en Europe, on le rapatrie au Madison Square Garden contre Ntilikina qui est soi-disant un joueur d’Euroleague. Il viendra compléter notre cinq majeur d’ailiers-forts et il pourra fêter ses retrouvailles avec Bobby autour d’un ring de boxe.
  • Mike Miller n’est pas assez bling-bling pour nous, alors on programme le retour de notre bon vieux Phil Jackson car l’attaque en triangle avec des joueurs intelligents ça n’a pas de prix.
  • En revanche on peut demander à Mike Miller, le vrai, de sortir de sa retraite pour apporter un peu de shooting de temps en temps.
  • Mike Miller qui serait d’ailleurs servi par John Wall, qu’on aurait fait venir en tant que vétéran capable de stabiliser un vestiaire. Le salaire et la jambe en bois ne sont que des détails de l’histoire.
  • Depuis 2013, la franchise n’a pas goûté à un match de Playoffs. LeBron James veut marquer l’histoire, et nous on le charge de nous ramener là où on doit être. Après tout, Randle, Portis et Bullock suffisent pour équilibrer les salaires.
  • Kelly Oubre Jr. est disponible sur le marché. Le voilà notre prochain go-to-guy à qui on mettra trente millions par an pendant cinq ans.
  • La NBA a des relations compliquées avec la Chine : en tant que franchise vitrine de la Ligue, quelle belle idée de faire venir Zhou Qi pour offrir à NYC une magnifique Zhouquisanity.
  • Pour continuer dans cette réconciliation avec la Chine, Daryl Morey est bien évidemment notre cible prioritaire en tant que nouveau président des opérations basket.
  • Pour finir, la popularité est quelque chose qui nous tient à cœur, c’est pourquoi… Tacko Fall et Alex Caruso demeurent en haut de la liste des mecs à recruter.

Voilà nos propositions pour que Gotham City redore son blason et reprenne la place qui devrait être la sienne dans le paysage de la NBA. A prendre au pied de la lettre, ou pas, et rendez-vous demain matin pour faire le point sur cette nuit agitée. Spoiler, les Knicks ne vont rien faire de spécial.

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top