Nuggets

Les Nuggets écœurent le Jazz et Donovan Mitchell : pas de Murray, pas de Millsap, pas de Gary Harris… mais une défense de rêve

Joe Ingles 31 janvier 2020

Même le public de Denver a fini par les exaspérer.

Source image : NBA League Pass

Gros choc cette nuit à l’Ouest, entre deux franchises clairement dans la course pour aller chercher, pourquoi pas, les Lakers et leur première place. L’occasion également pour le public de Denver de fêter la sélection pour le All-Star Game de Nikola Jokic, mais également d’applaudir celles de Donovan Mitchell et Rudy Gobert. Attention spoiler, l’un des trois a passé une sale soirée.

Les Nuggets se présentaient une nouvelle fois très amoindris, en faisant face au Jazz sans leur backcourt titulaire et sans Paul Millsap. Dur dur face à l’une des équipes les plus solides de toute la Ligue, et on annonçait donc une soirée difficile pour Nikola Jokic et ses frangins. Un match qui sera d’ailleurs disputé durant la majeure partie de la nuit, les deux équipes se renvoyant la balle durant la première mi-temps, première mi-temps qui verra Rudy Gobert et Bojan Bogdanovic prendre assez de place en attaque pour compenser l’absence au scoring de Donovan Mitchell, tombé ce soir sous la protection très rapprochée d’un phénoménal… Torrey Craig. En mission commando sur le néo All-Star, l’arrière au bandeau s’évertuera ainsi et ce durant toute la rencontre à éteindre Spida, ce dernier tamponnant au final l’un de ses pires matchs en carrière. 1/12 au tir, 4 ballons perdus et un premier (et seul) bucket inscrit au dernier quart-temps, juste le temps de voir passer Gérard, notre voisin, qui s’esclaffait alors en évoquant la sélection de Dono pour le prochain match des étoiles car, disait-il, il est quand même beaucoup moins fort que Malik Beasley.

Ce premier tir rentré ? Il arrivera en fait au sortir d’une folle série des Nuggets, un… 19-0 fatal aux hommes de Quin Snyder qui s’en remettront finalement à un dernier quart monstrueux de Jordan Clarkson (37 points au final pour JC dont une bonne vingtaine dans les dix dernières minutes) pour y croire jusqu’au bout. Sauf qu’en face les Pépites allaient faire le taf et les MPJ, Jerami Grant, Will Barton ou encore Torrey Craig allaient épauler sérieusement le toujours clutchissime Nikola Jokic pour offrir une victoire essentielle à Denver dans la course aux Playoffs. On parle d’une victoire face à un concurrent direct, on parle d’une première place de division récupérée, et on parle donc de ce genre de match « à gagner », même avec trois titulaires laissés sur le bas-côté.

Énorme performance des Nuggets grâce à une défense de fou malade de Torrey Craig et à un finish propre et net de Niko Jokic, typiquement le genre de match qui doit et peut donner un capital confiance énorme aux joueurs de Mike Malone. Ça tombe bien car de la confiance il en faudra ce soir avec la venue en ville des… Bucks, autre drôle de steak à mâcher. Allez, récup.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top