Knicks

Les Knicks seraient sur Andre Drummond : et bah voilà, elle arrive la fameuse star de la free agency 2020

Andre Drummond pari
Source image : NBA League Pass

Bon, on en est où sur le dossier Andre Drummond ? Et bien la dernière update, en combo, nous vient de Sam Amick et de Shams Charania, tous les deux chez The Athletic. Les Knicks seraient intéressés par le pivot, les Hawks restent dans le viseur, et la paire Boston – Dallas est dans le coin.

Sacré Dédé. Depuis la Woj Bomb de cette semaine, qui voyait les Pistons discuter avec Atlanta autour d’un potentiel transfert, tout le monde y va de son petit pronostic. Une chose est sûre dans tout ce bazar, et il ne faut pas l’oublier en parlant du grand poilu, c’est qu’Andre continue à envoyer du bois malgré les rumeurs. Quand pas mal de monde serait blasé et verrait sa production chuter, Drummond se ramène concentré tous les soirs et fait en sorte que les siens jouent avec honneur. On valide, évidemment. Maintenant que la pause émotion est terminée, retournons aux choses sérieuses. La trade deadline approche, le 6 février prochain, et Detroit doit trouver un moyen de transférer son intérieur quelque part. Sachant qu’il est annoncé en coulisses qu’Andre partira forcément cet été, il est inenvisageable de le laisser faire sans obtenir quoi que ce soit en échange. Du coup, les Pistons sont au taquet… mais les pistes sont bien maigres. Boston, avec ses soucis dans la raquette, reste dans les parages sans montrer de véritable intérêt avec une proposition qui remonte à la surface. Dallas, qui aimerait un grand pivot besogneux pour aller avec Porzingis, nie en bloc via ses insiders et veut tester ce groupe en pleine forme cette saison. Atlanta ? La dernière info de Sam Amick est intéressante : les Hawks auraient pu obtenir Drummond depuis quelques temps déjà, s’ils lâchaient enfin un 1er tour de Draft. Malheureusement pour Detroit, vu la faible concurrence qu’il y a en ce moment concernant leur client phare, pas sûr qu’Atlanta change de stratégie. L’horloge tourne à l’avantage de Trae Young et sa clique, leur offre semble faible mais c’est la loi des négociations. Cependant, tout cela pourrait vite changer s’il y a une nouvelle équipe qui débarque dans l’affaire Drummond et challenge la franchise de Géorgie. Et cette nouvelle équipe ? On vous la donne en mille. Shams Charania est arrivé avec sa pelleteuse ce vendredi soir, et nous a envoyé une petite update de la part des Knicks.

Detroit a demandé aux équipes de lâcher 1 ou 2 choix de premier tour de Draft, ou de jeunes joueurs, en échange d’Andre Drummond. Une équipe qui selon mes sources a montré son intérêt, ce sont les Knicks. La franchise new-yorkaise possède 7 choix de Draft sur les deux prochaines saisons dont 3 au premier tour, mais les Knicks ne sont pas pressés. C’est pour cela qu’il n’y a pas eu de véritable rapprochement entre les deux équipes. Les Pistons ne veulent pas récupérer de long contrat en échange de Drummond, Julius Randle (3 ans de contrat) ne serait donc pas envisageable.

Bon. Pas la propal du siècle. Pour le moment, on en est à l’étape du petit bisou après un rencard, on va dire ça. Les Knicks, qui ont signé Julius Randle cet été et ont l’air de croire en Mitchell Robinson, ont évidemment connu une free agency compliquée en 2019 et pas sûr que ce soit la giga-teuf en 2020 ou en 2021. La réalité est la suivante, peu de gros joueurs osent signer à New York, il faut donc les récupérer d’une manière ou d’une autre. Soit via la Draft (hello Kristaps), soit via transfert (hello Melo). Andre Drummond pourrait tout à fait devenir le patron de la raquette des Knicks avec ses larges épaules et son sens du rebond, clairement pas de quoi en faire un franchise player mais au moins avoir un All-Star dans l’effectif qui puisse apporter un peu de crédibilité dans ce projet. Et comme Charania le souligne, New York a tout ce qu’il faut pour mettre en place un potentiel échange avec les Pistons, ce qui croiserait avec les demandes du management de Detroit. Le problème ? C’est que pour le moment, cette rumeur ne fait pas bouger les foules à cause du peu d’éléments qui en découlent, et les Knicks ont déjà pas mal de monde à l’intérieur aux dernières nouvelles. De plus, un Drummond récupéré pour quelques mois ne serait pas prolongé de manière sûre et certaine, ou alors pour le max de chez max et là ça risque de créer encore plus de débats animés dans les rues de Gotham. En attendant la confirmation venant de plusieurs médias new-yorkais (Ian Begley a commencé), on peut tout de même aller dans le sens des Pistons qui voient un peu de mouvement hors d’Atlanta, ce qui pourrait faire monter les offres. On fait comme on peut ma p’tite dame.

Tic-tac, tic-tac, l’horloge tourne et les Pistons doivent trouver un partenaire pour réaliser un transfert. Andre Drummond à New York ? Pour le moment cela semble improbable, mais comme on dit souvent : once a Knick, always a Knick.

Source : Stadium

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top