Pistons

Andre Drummond laisse glisser les rumeurs : et sur ses épaules, ça glisse assez vite

Andre Drummond

Ça va, il a pas l’air trop angoissé de devoir faire ses valises le Dédé.

Source image : YouTube

Comme c’est déjà arrivé à tout le monde, Andre Drummond a appris qu’on parlait sur sa tronche sur les réseaux sociaux. Le Woj nous a encore lâché une bombinette sur Twitter sur des discussions entre les Pistons et les Hawks autour de l’intérieur de 26 ans. Alors il en pense quoi le Dédé ?

Pour commencer, il est habitué aux rumeurs de transfert depuis deux ans. Andre Drummond a réagi à la dernière en date, au micro de The Detroit News, et il n’a affiché aucun signe de surprise :

« Pour moi, je n’y fais pas vraiment attention. Si c’est vrai, c’est vrai ; si ça ne l’est pas, ça ne l’est pas. […] J’ai affaire à ça depuis l’année où j’ai signé mon contrat donc il y aura toujours des rumeurs de transfert. »

C’est autant une réaction qu’une absence de réaction. Le Big Penguin se détache des rumeurs autant qu’il peut et nous sort ensuite pas mal de proverbes tout creux et intraduisibles du style « whatever happens, happens, »  « I think I’m where I’m at, »  « if they make the move, they make the move », pierre qui roule n’amasse pas mousse, alea jacta est, les dés sont jetés… nous aussi on sait faire. Bref, Gros Pingouin sait que tout ça ne dépend pas de lui mais ça ne nous dit pas vraiment s’il préfère continuer son aventure chez les Pistons ou passer à autre chose.

Comme on vous le disait dans l’article sur les talks entre les dirigeant de Detroit et d’Atlanta, beaucoup d’observateurs pensent que Dédé souhaitera tester ses chances comme agent-libre l’été prochain plutôt que d’activer sa player option. Les bruits de couloirs rendent un constat similaire laissant penser qu’il veut voir du pays et quitter le Michigan après huit ans de taf là-bas. Mais dans les vestiaires du match contre les Warriors de samedi soir, Dédé  contredit direct ces théories, cette fois devant un micro d’ESPN.

« Je ne suis pas un lâche, tout d’abord. Je n’ai pas été élevé comme ça. Si je commence quelque part, je tente de finir à cet endroit, j’essaye d’accomplir la mission, qui est de gagner un titre ici. Ce ne sera jamais moi qui voudrais partir… J’aime être ici. J’aimerais beaucoup faire le reste de ma carrière ici. »

Si transfert il n’y a pas (car c’est aussi une possibilité, hein), on verra s’il tient le même discours cet été, en particulier si les hommes de Dwane Casey n’atteignent pas les Playoffs comme c’est bien parti pour avec leur bilan de 13 victoires pour 24 défaites qui ne leur donne pas accès à mieux que la onzième place à l’Est.

En attendant, Andre Drummond se plait donc apparemment bien à Detroit mais il a conscience qu’une fois que la machine est lancée, il n’y a rien à faire à part activer les notifications du Twitter d’Adrian Wojnarowski et patienter. Dédé reste concentré sur sa vie avec les Pistons : grab du rebond et kiff ta saison mon gros, on verra bien sous quel maillot elle se termine.

Source texte : The Detroit News et ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top