Los Angeles Clippers

Aron Baynes dans le viseur des Clippers : les enchères peuvent commencer, mais la mise à prix n’est pas donnée

Aron Baynes

Un pivot qui canarde de loin, ça a la cote dans la NBA moderne et les Suns comptent bien en profiter.

Source image : Youtube

A un peu plus d’un mois de la trade deadline, les téléphones commencent sérieusement à chauffer. Tout le monde est à la recherche de la pièce manquante du puzzle qui permettra à son équipe d’aller jusqu’au bout en juin. Et une fois de plus, ce sont les Clippers qui auraient des vues sur le nouveau sniper des Suns, Aron Baynes

Les Clippers sont donc insatiables. Non contents d’avoir réussi à signer leurs deux méga-stars durant la dernière Free Agency, les Angelinos sondent le marché actuel pour récupérer des joueurs expérimentés qui viendraient compléter leur rotation en vue des Playoffs. Selon Eric Pincus de Bleacher Report leur dernière cible n’est autre qu’Aron Baynes, le pivot des Suns. Arrivé dans l’Arizona cet été, le  hobbit pivot joufflu n’a fait qu’impressionner par sa présence au rebond mais également au scoring. Le viking s’est transformé en sniper et on se demande même s’il n’a pas volé le shoot de Stephen Curry lorsque son gros corps a brisé la main de Baby Face. Depuis le début de la saison, l’intérieur tourne à 12,6 points, 5,6 rebonds et 2,8 passes. Au-delà des statistiques, c’est sa réussite au tir qui lui vaut tant d’intérêt. A croire qu’il s’est acheté un tir pendant l’été, lui qui shoote désormais à 52,1% dont un improbable 37,1% derrière l’arc avec 4 tentatives par match à longue distance, ce qui en fait un stretch 5 très efficace en pick-and-pop. On le verrait donc très bien chez un contender et pourquoi pas apporter du spacing aux Clippers, notamment s’il est associé à Montrezl Harrell. L’excellent début de saison de l’Australien lui vaut déjà l’intérêt d’un grand nombre de contenders et on comprend quand on voit le niveau affiché par le pivot, même s’il s’est fait écraser par AD la nuit dernière.

Cependant, pour s’offrir les services du sosie officiel de Barbe Rousse, les Clippers devront faire quelques concessions et sacrifier un ou deux joueurs susceptibles d’intéresser les Suns. Parce que oui, l’équipe de l’Arizona voudra sûrement conserver son pivot pour l’aider à continuer de perdre des matchs. Pour les satisfaire, on imagine que le front office californien va offrir un joueur comme Ivica Zubac, accompagné de quelques tours de Draft, mais pas sûr que cela suffise. On le sait depuis quelques temps, l’équipe de Los Angeles veut se renforcer notamment au poste de pivot, où on voit plus Harrell comme un energizer que comme un starter. Les Clippers sont donc impliqués dans plusieurs rumeurs de transfert ces derniers temps (comme celle de Thaddeus Young) et ils seront à surveiller de très près jusqu’à la trade deadline, le 6 février prochain. Pour remporter la plus grosse bataille de Los Angeles depuis un bail, ils vont avoir besoin du plus d’armes possibles et Aron Baynes a le profil d’un sniper de qualité qui coche parfaitement toutes les cases d’un intérieur moderne. Un pivot qui peut shooter de loin, prendre des rebonds et bien défendre dans la peinture, on comprend l’intérêt pour ce joueur. Pour l’instant, il est impossible de savoir quel maillot il portera après le 6 février mais il est certain qu’il fera des heureux, où qu’il puisse atterrir.

Vous l’aurez compris, les prochaines semaines risquent d’être agitées et la NBA pourrait se transformer en un de ces feuilleton télé qui passent après le journal de 20 heures. Alors partira, partira pas ? Quel maillot irait le mieux au Viking ? Est-ce que sa barbe est une prothèse ? Réponse dans quelques semaines. 

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top