Bulls

Zach LaVine terrasse les Clippers au bout du money time : 109-106 Chicago, les Bulls tiennent leur match référence

Zach Lavine vs Clippers 15 décembre 2019

Il manquait la moitié de l’équipe en face… mais c’est toujours à prendre.

Source : NBA League Pass

Belle victoire des Bulls cette nuit, des Bulls qui s’offrent le scalp de Clippers diminués au United Center. Un match bien accroché, plusieurs occasions de perdre pied et finalement une victoire méritée pour la bande à Jim Boylen Zach LaVine. 

Duel entre back-to-back teams cette nuit à Chicago et qui dit Clippers dit… load management pour Kawhi Leonard, qui rejoignait cette nuit sur la touche Lou Williams et Patrick Beverley, absents pour un deuxième match consécutif. C’était donc à Paul George de faire le taf aujourd’hui avec le pitbull Montrezl Harrell pour l’aider en sortie de banc, et le plan débute à merveille avec un PG scoreur d’entrée de jeu et son fidèle adjoint qui rentre dans le lard de la faiblarde raquette des Bulls. Chicago encaisse et s’en remet à une bonne surprise venue du banc, un gars qu’on avait presque oublié depuis son arrivée dans l’Illinois : Thaddeus Young ! L’ailier-fort ronge son frein depuis quelques matchs et il ne trouve rien de mieux que de passer sa rage sur les Clips. 17 points en 20 minutes pour l’ancien d’Indiana dont dix rien que sur le premier quart. Premier trou d’air pour Chicago et Los Angeles prend une quinzaine de points d’avance grâce au gros travail d’Harrell, très gourmand cette nuit au shoot (30 points à… 9/24)  C’est alors le moment choisi par Monsieur Zach LaVine pour sortir de sa boîte d’abord à la passe pour Carter Jr. et Markkanen, puis en plantant lui même six points à la suite pour permettre aux Bulls de revenir à deux petits points à la pause.

Gueulante de Jim Boylen ou non (et à dire vrai, pas sûr que ses joueurs s’en soucient), Chicago attaque le second acte d’une bien meilleure manière. Un petit 17-0 des familles permet même aux jeunes taureaux de faire la course en tête avec dix nouveaux points pour le double vainqueur du Slam Dunk Contest. Il faudra un run de PG et Trezl’, encore eux, pour ramener les Angelinos à cinq points, dans la douleur. On arrive alors dans le money time et ce n’est pas l’heure de choker pour les Bulls alors qu’une victoire de prestige les attend au bout de l’horloge. L’écart est minime, on sent que le match peut partir d’un côté comme de l’autre. Les hommes de Doc Rivers pensent avoir fait le plus dur en prenant cinq points d’avance à deux minutes du terme mais LaVine puis Valentine avec un très gros tir et une célébration Umtitesque arrachent l’égalisation. Il ne reste que 45 secondes… attaque brouillonne des Clips et la balle de match atterit dans les mains de Zach LaVine. L’arrière prend de vitesse Paul George, pénètre dans la raquette et score avec la faute. And one, et on appréciera au passage le plaquage de Montrezl Harrell qui aura certainement pensé qu’il s’agissait de la seule façon d’arrêter cette fripouille de Zakouille. Le lancer fait ficelle et PG rate la dernière chance pour l’overtime, bulls win, what a drôle de phrase.

Grosse victoire de Chicago qui avait bien besoin de quelques certitudes après un début de saison bien moyen. Les méthodes du coaching staff sont de plus en plus décriées et les progrès minimes mais taper Los Angeles est toujours une bonne base de travail. Même s’il manquait deux titulaires et demi en face, mais alors ça Boylen s’en claque très probablement les miches et il aurait bien raison, pour une fois.

Boxscore Bulls vs Clippers 15 décembre 2019

Boxscore Clippers vs Bulls 15 décembre 2019

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top