Rockets

Les Rockets posent officiellement réclamation pour le dunk refusé de James Harden : il n’avait qu’à mettre un lay-up et on n’en parlait plus

Mike D'Antoni

La bise à Lonnie Walker IV au premier plan, qui risque de se faire enlever le seul coup de chaud de sa jeune carrière.

Source image : YouTube

Il paraissait déjà très probable qu’ils passent à l’acte, eh bien ça y est, les Rockets ont officiellement posé réclamation pour cette action qui partait pourtant si bien. James Harden aurait simplement pu poser un toto de southpaw tout seul en contre-attaque comme on les aime, mais non. Au lieu de ça, les Rockets crient au vol et veulent enlever à Lonnie Walker IV la meilleure fin de match de la saison.

C’est Tim MacMahon d’ESPN qui l’a confirmé sur Twitter en apportant également quelques précisions :

« Comme nous le rapporte @Jonathan_Feigen, les Rockets ont officiellement posé réclamation pour la défaite de mardi contre les Spurs […]. Cela pour s’assurer que le bureau de la Ligue, qui est en train de mener une enquête, rende une décision. La deadline pour poser réclamation est de 48 heures après la rencontre. »

Si la franchise de Houston s’est embêtée avec toute la paperasse nécessaire pour une réclamation, c’est donc pour s’assurer qu’Adam Silver ne se cache pas sous son bureau en attendant que le problème disparaisse. La Ligue avait déjà ouvert une enquête et le corps arbitral avait de son côté fourni sa version des faits, en admettant son erreur sur le dunk non comptabilisé d’Harden. Et pour ceux qui se demandent pourquoi Mike D’Antoni n’a pas pu challenger l’action, c’est parce qu’il a raté le coche dans la mesure où les entraîneurs ne disposent que de 30 secondes après le coup de sifflet pour demander la vidéo. La version de MDA, c’est qu’il a tenté d’utiliser son challenge dès qu’on lui a annoncé la décision des hommes en gris, mais qu’il n’a pas eu de réponse. Quoi qu’il en soit, le dénouement devrait tomber prochainement puisque dès l’instant où les deux équipes auront fourni des preuves pour défendre leur point de vue (délai de cinq jours), Adam Silver ne disposera que de cinq jours pour rendre une décision sur la question.

Houston ne s’attend pas à ce que la NBA attribue la victoire à ses gars sous prétexte que le score à la fin du temps réglementaire était à égalité. Cependant, les Rockets espèrent que les 7 minutes et 50 secondes restantes au chrono soient rejouées. La star inattendue de la rencontre, Lonnie Walker IV, devrait alors dire adieu à 23 des 28 points inscrits à partir de ce moment-là. Ce serait un sacré coup dur pour l’homme aux cheveux en cocotier, qui est habituellement limité à des fins de match que personne ne veut voir. Certains soutiendront les Rockets dans leur frustration, d’autres préféreront mettre en avant le choke monumental de Houston. Et c’est compréhensible. James Harden et Russell Westbrook ont raté 50 tirs en une soirée mais le seul qu’on veut retenir à Houston, c’est le dunk le plus ambigu de l’année ? Normalement, quand le Barbu ou n’importe qui d’autre se fait voler deux points comme ça, les arbitres finissent sur Shaqtin’ A Fool et le lendemain tout le monde a oublié. La seule raison qui explique qu’on entende encore parler de cette action, c’est bien parce qu’Harden et ses collègues ont joué comme des saucisses en fin de match et qu’un illustre inconnu s’est permis de leur rouler dessus.

Rejouer une fin de match, ça n’est pas arrivé depuis 2008, mais peut-être qu’on aura droit à huit minutes de basket un peu grotesques pour régler cette histoire. Ça serait drôle si Houston nous faisait un nouveau choke non ?

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top