Blazers

Carmelo Anthony a passé sa période d’essai : contrat garanti, le 6 décembre devient le Hoodie Day à Portland

Le monde entier se réjouit de la bonne nouvelle du jour : Carmelo Anthony est de retour et ne pourra pas nous quitter de sitôt ! Après avoir signé un contrat non garanti avec les Blazers il y a trois semaines, l’ami Melo a fait son job et Portland le gardera au moins jusqu’à la fin de la saison.

C’est une histoire d’amour à laquelle nous croyions à peine mais qui nous a redonné le sourire (un sourire sincère mais légèrement moqueur au début admettons le). Lorsque nous avons vu Melo se mettre en trouple avec Terry Stotts et Damian Lillard, nous nous sommes d’abord réjouis pour le joueur qui n’avait pas eu la moindre relation avec une franchise depuis plus d’un an (non, Chicago ne compte pas). Mais nous gardions à l’esprit les causes de ses précédents divorces et nous n’osions pas encore parier nos économies sur une relation longue durée. Mais l’amour a ses raisons que la raison ignore et le gamble des Blazers a payé. Portland peut même se vanter d’avoir réalisé un petit coup de génie en ayant déterré l’homme en qui plus personne ne croyait, car même après un an d’abstinence, Melo sait encore comment faire rentrer une balle dans un arceau. À tel point que le management des Blazers a décidé de continuer l’aventure : les dirigeants disposaient encore d’un mois pour se décider sur le cas d’Anthony mais n’ont pas hésité à le mettre dès maintenant sous contrat garanti pour la saison selon le Woj sur ESPN.

Tout le monde a donc le smile dans l’Oregon depuis le début de cette idylle. Et en même temps, il y a de quoi. Les Blazers ont remporté quatre de leur cinq dernières rencontres, le banc a une nouvelle célébration préférée en cas de tir à distance réussie, Hoodie Melo a reçu le titre de joueur de la semaine et il est devenu en huit matchs la troisième option offensive des Blazers avec 16,9 points et 5,9 rebonds de moyenne à 44,8% de réussite au tir et 38,7% derrière la ligne. Des vraies stats de poste 4 made in 2019. Nous l’avons vu proposer des isolations à mi-distance, du catch-and-shoot avec ses pieds en canard qui nous avaient manqués, du jeu au poste, quelques drives de daron, des situations intéressantes sur pick… c’est la palette nécessaire à ce poste aujourd’hui et c’est surtout exactement ce dont les Blazers avaient besoin pour remplacer Zach Collins après sa blessure et redonner du peps à une attaque bien en peine. Terry Stotts, qui s’est exprimé au micro d’ESPN, semble extrêmement satisfait de l’apport de l’ancien All Star.

« Melo est formidable pour nous. Il profite de l’expérience. Il est la bouffée d’air frais dont nous avions besoin. »

Contrat mérité pour Melo : nous verrons si cette forme vintage retrouvée se poursuit de façon constante cette saisons ou si le rythme NBA le rattrape. Quoi qu’il en soit, la Ligue a retrouvé son fils prodigue et ça fait plaisir. À noter : le Hoodie retrouvera les Knicks mardi soir, le moment idéal pour péter un nouveau record en carrière ? Ou alors on s’emballe, dites nous.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top