Pelicans

Zion Williamson préservé lors des back-to-backs à son retour : le load management se prévoit maintenant

Zion Williamson

En Louisiane on pense au long terme.

Source image : Youtube

On vous parlait hier de l’absence prolongée de Zion Williamson. Et oui, nous sommes en décembre et le first pick de la dernière Draft n’a toujours pas joué la moindre minute sur un parquet NBA. Bien qu’étant annoncé sur le retour, on apprend aujourd’hui que la phénomène ne jouera pas les back-to-backs tout de suite. Ça commence à se compliquer pour la course au ROY.

L’attente commence à être longue pour les fans de NOLA et de NBA en général. Annoncé par beaucoup comme le plus gros prospect depuis un certain LeBron James, le produit de Duke n’a toujours pas posé disputé le moindre match de saison régulière avec les Pels. Son retour est annoncé autour de la période de Noël mais ce joli cadeau sera tout de même accompagné de certaines restrictions selon les propos de David Griffin rapportés par Andrew Lopez sur ESPN. On ne veut rien précipiter dans le bayou et c’est pourquoi Zion ne devrait d’abord pas prendre part aux back-to-backs le temps de prendre le rythme de la Grande Ligue. Bien sûr, les dirigeants ont en tête des noms comme Greg Oden ou Andrew Bynum et c’est la raison pour laquelle toutes les précautions possibles seront prises pour éviter que le nom du first pick soit associé à l’un des plus gros busts de l’Histoire de la NBA. Pour rappel, cela fait six semaines que la bête est passée sur le billard à cause de sa blessure au ménisque survenue durant la pré-saison contre les Spurs. Au regard du gabarit de l’animal, la prudence est de mise suite à une blessure comme celle-ci mais lorsqu’on voit toute la hype que ce joueur suscite, ses performances lors de la pré-saison (23,3 points et 6,5 rebonds à 71,4% au dunk tir) et les résultats médiocres de l’équipe, on peut cependant comprendre l’empressement des fans et du vice-président à voir jouer leur pépite. Cependant, on préfère ne rien précipiter du côté de la direction de la franchise et on est même optimistes en ce qui concerne le long terme.

« Il sera très certainement gardé au repos lors des back-to-backs dans un premier temps. Il va y avoir des étapes à respecter avant de le voir revenir à son meilleur niveau de forme mais il va jouer et nous allons essayer de gagner des matchs car très honnêtement, nous n’avons pas fait du bon travail pour l’instant. […] Nous allons peut-être échouer à court terme mais je suis très confiant sur le fait que nous allons réussir à construire une équipe gagnante sur la durée par la suite. Nous sommes sur la bonne voie pour cela malgré notre bilan actuel. »

On apprend aussi que Zion a repris depuis peu l’entraînement et qu’il a même effectué quelques exercices avec l’équipe. Des nouvelles encourageantes qui nous font espérer revoir le premier choix de la Draft sur un terrain prochainement. Cependant, on peut se demander si son retour pour la deuxième partie de saison pourrait changer la hiérarchie actuelle pour le trophée du Rookie de l’Année. En effet, avant le début de la saison, beaucoup voyaient l’ancien Blue Devil repartir avec ce trophée. Cependant, sa blessure a laissé le champ libre à un certain Ja Morant qui n’a cessé d’impressionner depuis ses début et à un Kendrick Nunn que l’on n’attendait certainement pas à ce niveau et qui ont un peu écarté Zion de la course. Mais la blessure récente du rookie des Grizzlies pourrait  devenir une brèche dans laquelle Williamson devra s’engouffrer s’il veut refaire son retard pour succéder à Luka Doncic au palmarès des meilleurs débutants. Pour cela, il va devoir devenir le leader qui manque pour l’instant aux Pelicans et nous sortir des matchs impressionnants tout en apportant des victoires à NOLA et à ce moment on pourra assister à un débat intéressant et à la course folle pour le trophée de ROY que l’on pouvait attendre après la Draft.

Les débuts de Zion Williamson en NBA seront donc très contrôlés. On ne veut pas forcer. Faire jouer Zion oui, le casser pour en faire le nouveau Greg Oden hors de question. Pour les fans, encore deux semaines d’attente pour voir le premier choix de Draft débuter et pourquoi pas envisager une seconde partie de saison régulière complète. On croise les doigts, pas les genoux.

Source texte: ESPN 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top