Hawks

Jabari Parker est nostalgique de sa période Milwaukee : envoyez la séquence émotion, en vrai c’est mignon

Jabari Parker

Le bilan des Bucks… et des Hawks y serait-il pour quelque chose ?

Source image : YouTube

Jabari Parker a régalé cette nuit face à sa franchise formatrice. Sur le parquet des Bucks, l’intérieur des Hawks a tout simplement réalisé l’un des meilleurs matchs de sa carrière contre ses copains d’avant. Le bien nommé avait d’ailleurs exprimé quelques émotions nostalgiques sur les années vécues dans sa première équipe NBA, drôle de semaine pour le Jab. 

En ce début de saison, et « grâce » notamment à la suspension de John Collins, Jabari Parker brille de mille feux. L’ailier-fort des Faucons semble enfin être au mieux physiquement, comme en attestent ses jolies moyennes de 16,9 points, 6,1 rebonds, 1,9 assist et 1,5 steal. Du très propre, dans un système porté sur l’attaque avant tout. Contre les Bucks cette nuit, Jabari a de nouveau pondu une performance royale avec 33 points, 14 rebonds, 5 passes et 2 interceptions. L’ancien des Bucks mettait d’ailleurs pour la premières fois les pieds dans le nouveau Fiserv Forum et le garçon en a profité pour susurrer de doux mots à l’égard de son ancienne franchise, celle qui l’avait drafté en 2014 en seconde position.

« C’est vraiment spécial, la façon dont ils ont construit cette nouvelle salle. […] Je n’ai pas joué ici, mais juste voir l’évolution de la ville… j’aime vraiment la manière dont ça se développe. […] C’est juste très triste que je ne sois pas en mesure de partager cela avec eux et qu’ils soient désormais passé à autre chose, mais ça va, c’est le business. Malgré tout j’ai quand même eu un petit mal du pays en revenant ici. Ça me manque juste en fait. »

A 24 ans et ayant passé ses quatre premières années NBA chez les Bucks, Jabari Parker ne fait toutefois pas une croix sur un éventuel retour dans la franchise du Wisconsin, mais uniquement si l’occasion se présente d’elle même.

« Jamais. Je n’éliminerai jamais l’idée d’un éventuel retour ici. […] Je ne ferai jamais cela. C’est juste trop triste la façon dont ça s’est arrêté et j’espérais pouvoir rester. »

Le potentiel de Jabari était très élevé durant ses premières saisons dans la Grande Ligue. Le type devait juste devenir le lieutenant futur de Giannis Antetokounmpo et il aurait même pu… connaître la même destinée que le Greek Freak mais les violentes blessures qu’il a connu ont – évidemment – nettement freiné sa marge de progression. Deux tristes déchirures des ligaments du genou gauche, une première dans sa saison rookie et une seconde durant sa troisième année, pour au final louper un total de 183 matchs de régulière sur 328. Libéré depuis par « sa » franchise, Jabouille avait rejoint Chicago en 2018 sa ville d’origine, histoire de se remettre un peu de baume au cœur en même temps que du baume du tigre. Passage sans grand succès et il sera ensuite envoyé aux Wizards de Washington, mais là encore le fitt est compliqué. Il ira au bout de la saison 2018-19 pour finalement rejoindre cet été les Hawks, et les deux partis semblent depuis être gagnant gagnant puisque l’ami Jabari connait une jolie résurrection en ce début d’année 19-20. Enfin.

Des propos très émouvants de la part de Jabari Parker à l’encontre de sa première équipe. L’émotion est palpable, et les regrets nombreux. Néanmoins, l’ailier-fort connait un jolie renouveau. Les passages éclairs à Chicago et Washington ne resteront pas dans les annales mais son début de saison est extrêmement satisfaisant, à tel point que l’espoir revient pour Jabari. Un retour à Milwaukee à court ou moyen terme reste peu probable, mais sa performance du soir laissera à coup sûr de jolis souvenirs pour les Bucks, pour l’ancien prospect et pour toute sa fanbase.

Source texte: ESPN

 

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top