Pelicans

Preview Pelicans – Lakers : y’a pas que Anthony Davis dans la vie, y’a les anciens baby-Lakers aussi

Anthony Davis Lonzo Ball

Lonzo Ball, Josh Hart et Brandon Ingram vont vouloir envoyer un joli message à AD, LeBron et Cie. Ça risque de faire des étincelles.

Source image : YouTube

L’affiche est déséquilibrée si on regarde le classement à l’Ouest et les deux effectifs alignés sur le papier. Mais même en cas de blowout, ce match aura une saveur toute particulière : Anthony Davis rentre au bercail le temps d’un soir et il n’est pas le seul à avoir rendez-vous avec une ancienne équipe. C’est aussi le cas pour le package que les Lakers avaient envoyé à New Orleans en juin dernier pour acquérir AD : Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart.

Cet été, les trois anciens Lakers ont aperçu AD depuis le TGV qui les emmenait de la Californie à la Louisiane, alors que Unibrow prenait le même train dans l’autre sens. Leurs regards se sont sûrement croisés un instant, puis chacun est parti dans sa nouvelle franchise. On se demande donc qui sera le plus revanchard cette nuit : AD, le trio Ball – Ingram – Hart, ou les fans des Pels, bien remontés contre leur ancien chouchou au mono-sourcil. Quoi qu’il en soit, AD ne s’attend évidemment pas à un accueil chaleureux au Smoothie King Center. Il n’est pas impossible que la bande son soit inaudible sous les sifflets d’un public plus bruyant que des vuvuzelas à une Coupe du Monde de foot. Comme le veut la tradition, AD devrait être hué sur chaque possession, et il s’attend à une grosse opposition face à Ball, Ingram et Hart.

« Ça va être moi contre les Pelicans, et les trois, s’ils jouent (Ball est incertain, ndlr), contre les Lakers. Donc ça va être une belle bataille. Ils vont essayer de nous arracher la tête juste pour prouver quelque chose » a déclaré AD via The Athletic.

Le message est donc clair : AD veut gagner à tout prix face à son ancienne franchise, et le trio Lonzo – Brandon – Josh veut faire regretter aux Lakers ce fameux transfert. Et comme à chaque fois qu’on revoit son ex, on veut montrer que tout va bien depuis la rupture. En ce début de saison, loin des projecteurs d’Hollywood, les trois nouveaux Pelicans affichent des stats plus que correctes : Ingram cartonne offensivement avec 26,1 points tous les soirs et une adresse à trois points inattendue de 45,9 % ! En 13 matchs chez les Pels, Ingram a déjà inscrit plus de tirs de la buvette qu’en 52 matchs joués à L.A. la saison passée. Lonzo continue de faire du Lonzo (11,1 points, 4,1 rebonds, 5,7 passes décisives) mais avec une toute nouvelle gestuelle de tir. Josh Hart continue lui de prendre des vents mais il a surtout amélioré ses stats dans presque toutes les catégories et a validé sa place dans la rotation des Pels avec plus de 27 minutes de jeu par match. Il ne manque désormais plus que des victoires. De ce côté-là, New Orleans est en galère avec six succès en 17 rencontres et une série en cours de deux défaites, dont une grosse contre l’autre équipe de Los Angeles.

Trois petits Pelicans contre un mono-sourcil et des Lakers inarrêtables depuis huit matchs. Un succès devant leurs fans ferait beaucoup de bien au moral des Pels et à l’ego de Lonzo, Ingram et Hart. Cependant, AD n’est sûrement pas venu jouer aux cartes alors attention à la grosse perf. Rendez-vous à 3h30 pour un match qui se jouera principalement en trois contre un.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top