News NBA

Collection NBA City Edition 2019-20 : les premiers maillots officiellement révélés, un peu de mode dans ce monde de brutes

Cristina Cordula

Même Cristina n’attendait que ça !

Source image : Youtube

Tous les ans, on attend ce rendez-vous avec impatience, les sorties des maillots City Edition. À l’aube des fêtes de Noël, la NBA et Nike savent choisir leur timing et nous dévoilent les premiers aperçus de la collection de cette année. Au programme, les Lakers, les Bucks, les Sixers et quelques autres encore.

Enfin, les premiers maillots City Edition sont de sortie. Si vous êtes chanceux, votre franchise figure dans ce groupe, sinon vous attendrez un peu… En tout cas, on est tous impatients à l’idée de découvrir les images. On se demande si notre équipe préférée va avoir un jersey aussi stylé que celui de Miami avec le Vice City. Peut-être que l’on n’atteindra pas ce niveau cette année, mais quelques prototypes ont quand même l’air bien sympas. Tout d’abord, les Lakers décident de rendre hommage à Shaquille O’Neal en nous filmant le maillot seulement en gros plan. Rien à dire, Los Angeles sait y faire quand il s’agit de vendre quelque chose. Ensuite, les Wolves et les Bulls ont décidé de jouer sur le bleu pétant, pourquoi pas, ça donnera un peu de bonne humeur, à défaut de se qualifier pour les Playoffs. Pendant ce temps-là, on reste plus mesuré à Milwaukee, qui privilégie une couleur crème. Sûrement pour adoucir le côté bestial de Giannis Antetokounmpo. Enfin, on donne une mention spéciale à Detroit, pour ce maillot « Motor City » qui reprend bien l’esprit de la ville et les couleurs de la franchise. Des grosses voitures et des gros muscles, tout est bon à prendre pour essayer de ramener du monde devant les matchs à Detroit.

Alors, vous en pensez quoi de ces maillots ? De notre côté, on avoue qu’on kiffe bien celui des Lakers conçu par Shaq lui-même. Pour les flops, on notera une petite déception pour Denver qui n’a pas beaucoup changé de style… Voilà, c’était le quart d’heure mode, ça fait du bien des fois de s’éloigner des dunks, du jeu des Knicks, des shoots de Ben Simmons, et toute cette violence. 

Source texte : Twitter/ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top