Celtics

Le petit Carsen Edwards envoie de l’amour et du respect pour Isaiah Thomas : « Il a changé le jeu avec sa taille »

Isaiah Thomas

Ça ne vous rappelle rien un petit gars de Boston portant le numéro 4 et lâchant des gros shoots sans pression ?

Source image : YouTube

Les similitudes entre Carsen Edwards et Isaiah Thomas sont nombreuses. Les deux joueurs sont des très petits à l’échelle NBA. Ils ne dépassent pas les 180 centimètres, et ils ont porté successivement le numéro 4 de Boston. La nuit dernière, lors de la rencontre entre les Celtics et les Wizards, les deux se sont croisés et le rookie a rendu un bel hommage à IT.

IT a fait les beaux jours des Celtics entre 2015 et 2017. Il fut récompensé par deux sélections au All-Star Game et a proposé quelques moments de grâce avec notamment des pointes au scoring à 52 unités en régulière, et 53 points en Playoffs contre son actuelle franchise de Washington. Des performances tout simplement all-time pour un joueur faisant partie des plus petits de l’histoire de la Ligue. Le meneur des Wizards est en quête de renouveau après une succession de pépins physiques et des passages éphémères aux Cavaliers, Lakers et Nuggets. Désormais dans l’équipe de la capitale, Thomas semble en forme physiquement, et profite des lacunes de son effectif pour se montrer. Dans la défaite des siens face à son ancienne équipe de Boston la nuit dernière, Isaiah a notamment eu les compliments de Carsen Edwards. Le rookie des Celtics ne tarit pas d’éloges concernant les prouesses en carrière d’IT, et son influence ultra positive à l’égard des petits désirant réussir en NBA.

« Je le regardais jouer en grandissant, et il y a quelques années quand il cartonnait. […] Je suis un grand fan de lui, de la manière qu’il a pour créer son shoot » a déclaré Edwards via NBC Sports Boston.

Les points communs entre les deux joueurs ne se cantonnent pas uniquement à leurs envergures et au même maillot porté. Ils ont chacun été sélectionnés au second tour de la Draft. Et la voie ouverte par Thomas a permis à Edwards de croire en ses chances de réussite malgré son désavantage physique évident.

« Un gars comme lui a donné de l’espoir à des gars comme moi : des petits gars qui veulent réussir. […] Il a changé le jeu avec sa taille. Les choses qu’il a réalisées m’ont beaucoup aidé. »

Une très belle preuve de respect et un vrai constat sur l’impact d’Isaiah sur le jeu. Les prouesses de l’ancien meneur des Celtics ont influencé toute une génération de joueurs. Et l’ère du small ball actuel, où les arrières ont pris le pouvoir, permet également l’émergence des petits au sein de la Ligue. Autrefois, le déficit de taille était une réelle contrainte pour intégrer la NBA. Aujourd’hui, les franchises sont de plus en plus nombreuses à intégrer dans leur roster des guards ne dépassant pas les 1m90. Double exemple très récent avec les drafts successives de Colin Sexton et Darius Garland par Cleveland. Du côté d’Atlanta, Trae Young arrose la Ligue de tout son talent avec cette même caractéristique physique. Et comme l’histoire entre Edwards et Thomas semble vraiment connectée, les deux joueurs ont inscrit le même nombre de points l’un contre l’autre la nuit dernière avec 18 unités.

Il y en a des grands noms de la NBA qui ont réussi en dépit de petits physiques. Bob Cousy en pionnier, Nate Archibald par la suite, Muggsy Bogues et Tim Hardaway pour les 90’s, Chris Paul pour la décennie suivante, et Allen Iverson, John Stockton et IsIAh Thomas pour les statuts de GOAT de la catégorie. Le IT de Boston constitue la référence la plus récente pour les jeunes générations. Avec un tout petit mètre 75, le meneur aura marqué de sa courte empreinte (pour le moment) la planète basket avec des performances de géants, et un impact identitaire et générationnel certain. 

Source texte : NBC Sports Boston

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top