Raptors

Preview Lakers – Raptors : nouvelle saison pour le show LeBronto, ça faisait longtemps dis donc

lebron james cavs raptors

LeBronto, le retour !

Source image : bishop

Les Raptors, actuellement sur un road-trip corsé à l’Ouest, débarquent au Staples Center cette nuit à 3h30 du matin avant d’enchaîner contre les Clippers demain. Avec les absences officielles de Kyle Lowry et Serge Ibaka, l’effectif canadien ne sera assurément pas en position de force. Et si c’était l’occasion pour revivre un nouvel opus de LeBronto, l’une des plus grosses séries de ces dernières années ? 

Rappel des faits. Campagne de Playoffs à l’Est en 2018. LeBron James porte toujours le numéro 23 de Cleveland. Les Raptors n’ont pas encore de bannière de champion accrochée à leur plafond. Les deux équipes se rencontrent en demi-finales de conférence. La rivalité entre les deux franchises commencent à sérieusement s’agencer, puisqu’on avait déjà eu droit à un duel en post-season 2016 et 2017, avec à chaque fois une victoire de Cleveland. Le King est orphelin de Kyrie Irving, les Cavaliers sont moins forts sur le papier, et les Raptors ont enfin engrangé l’expérience qui leur manquait lors des échecs précédents. L’édition 2018 des Playoffs semble donc vouée à la franchise canadienne, c’est écrit. Eh bien… Non. Les Raptors prennent un sweep violent et rencontrent un LeBron James injouable. Le quadruple MVP sort une série historique avec un très grand H. Dans le Game 2, il produit un match à 43 points, 14 assists et 8 rebonds, dont un troisième quart-temps d’anthologie avec des tirs invraisemblables dans tous les sens. Au Game 3, il assassinera le Canada au buzzer avec un floater en mouvement tout en élégance. Le genre de traumatisme pour les Raptors qui amènera Masai Ujiri à virer le coach de l’année Dwane Casey et à transférer sans scrupule DeMar DeRozan (juste le meilleur scoreur de l’histoire de la franchise) pour Kawhi Leonard, en froid avec les Spurs.

Depuis, le traumatisme a été effacé. Pas parce que Toronto a enfin obtenu sa revanche sur LBJ, mais parce que ce dernier a changé de conférence, et que Kyle Lowry et les siens ont enfin une bague au doigt. Les deux équipes ont d’ailleurs réussi leur entame de régulière comme il se doit. Sept victoires et une défaite pour les Lakers, et six victoires contre deux défaites pour les Raptors. Malheureusement, un petit souci de blessures va venir déséquilibrer la confrontation de cette nuit. En effet, Serge Ibaka et Kyle Lowry sont forfaits. Nul doute que Pascal Siakam et Fred VanVleet se verront avoir de grosses responsabilités. Il en va de même pour OG Anunoby. De retour de blessure, l’ailier commence à montrer des choses très intéressantes qui peuvent laisser penser que le Britannique pourrait être un petit peu plus qu’un simple spécialiste défensif qui rentre ses trois points. Ces jeunes joueurs seront assistés par l’expérience de Marc Gasol dans la peinture. L’Espagnol commence à avoir de vrais soucis de mobilité dans le jeu actuel, mais le pivot reste un élément important des Raptors.

Même avec deux joueurs importants en moins, Toronto continuera à jouer pour la gagne en arborant un vrai fond de jeu au Staples Center. Avec le superbe niveau proposé par Pascal Siakam actuellement et le collectif solide qui existe à Toronto, il sera intéressant de voir comment les Dinos se débrouilleront face à une talentueuse équipe des Lakers, guidée par un LeBron qui par le passé a foutu un pays entier en gueule de bois. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top