Pacers

Myles Turner absent au minimum deux semaines : les portes sont de plus en plus ouvertes dans la raquette des Pacers

Myles Turner

Les Pacers vont devoir se débrouiller sans leur protecteur de cercle. Et ça risque de faire mal.

Source Image : YouTube

On en sait plus sur la blessure de Myles Turner. Sorti prématurément contre les Nets il y a deux jours, l’intérieur des Pacers sera absent au minimum deux semaines. Un coup dur en ce début de saison compliqué pour les hommes de Nate McMillan. Ce dernier devra s’adapter et trouver des solutions défensives sans son pivot. 

Grosse frayeur pour les fermiers fans de l’Indiana mercredi quand Myles Turner est sorti accompagné par deux membres du staff à Brooklyn. Au final, le gardien de la raquette des Pacers souffre d’une entorse à la cheville droite de grade 1. Une blessure pas très grave mais d’après Scott Agness de The Athletic, il sera absent au minimum deux semaines. On imagine donc pouvoir le revoir à 100% pour la revanche contre Kyrie Irving et sa bande le 18 novembre, toujours au Barclays Center.

Le coaching staff de la franchise d’Indianapolis se retrouve face à un problème de taille : qui pour garder la peinture d’Indy sans sa machine à contrer ? Domantas Sabonis peut-être. Cependant, le Lituanien ne dispose pas de la même mobilité et longueur de bras que Myles. Il aura plus de responsabilités offensives mais devra également donner de soi-même en défense, là où Turner compensait un peu ses lacunes. Une deuxième option s’offre à Nate McMillan. La franchise ayant sélectionné le grand arbre géorgien Goga Bitadze en 18ème choix cette année à la Draft, il se pourrait que le rookie soit introduit dans la rotation, lui qui cire le banc depuis le début de saison. Il offre plus de longueur que Domas mais semble moins mobile sur le peu qu’on ait pu voir. Le coach ne possède donc aucun joueur offrant la même qualité de protection de cercle que Myles Turner. Heureusement, le calendrier des Pacers pour les deux prochaines semaines est assez clément. En effet, Cavs, Bulls, Hornets, Wizards, Pistons, Magic et Thunder sont au programme, à savoir des confrontations tout à fait abordables. Emmenés par une paire Malcolm Brogdon – Domantas Sabonis, ils devront bien figurer sur ces rencontres pour ne pas être largués dans la course aux Playoffs.

Si le calendrier n’est pas effrayant, l’absence de Myles Turner pourrait l’être un peu plus. Pendant deux semaines, ça risque d’être opération portes ouvertes au Bankers Life Fieldhouse. Il faudra que les Pacers fassent le nécessaire pour compenser défensivement afin de pouvoir cartonner ces prochains jours. La première victoire à Brooklyn a fait du bien, il faut désormais surfer sur cette vague et ne pas retomber dans les travers de la première semaine. Bon courage ô paysa… non rien.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top