News NBA

Après Jérusalem et la BIG3 League, direction la Chine pour Amar’e Stoudemire : Lance Stephenson et Jeremy Lin ont de la compagnie

Amar'e Stoudemire

La CBA, c’est tellement hype !

Source image : YouTube

Durant l’été, Amar’e Stoudemire avait effectué un workout devant des équipes NBA dans l’espoir de retrouver la Grande Ligue. Mais finalement, c’est en Chine qu’il poursuivra sa carrière de basketteur. L’occasion pour l’ancienne star des Suns et des Knicks de se faire plaiz. 

C’est plus précisément du côté de Fujian qu’Amar’e Stoudemire continuera à tâter la grosse balle orange. Si l’on en croit ESPN, l’intérieur de bientôt 37 balais a signé un contrat avec les Fujian Sturgeons. C’est donc la prochaine étape de sa carrière, lui qui était passé par l’Hapoël Jérusalem et la BIG3 League depuis sa retraite NBA en 2016. Stoudemire avait récemment tenté de faire un retour dans la Grande Ligue, mais sans succès. Forcément, à son âge et après un petit moment loin des parquets US, c’était un peu compliqué. Il a ainsi estimé que la meilleure chose à faire pour lui désormais, c’était de s’envoler vers la Chine, où il remplira probablement bien son compte en banque tout en s’amusant un peu. Ce sera l’occasion pour lui de sortir quelques perfs en dominant la concurrence comme au bon vieux temps, quand il évoluait chez les Suns ou les Knicks. Il n’est évidemment pas le premier NBAer reconnu à se tourner vers la CBA, qui représente une option toujours intéressante d’un point de vue financier et au niveau de la visibilité. Rien que cet été, on a Lance Stephenson et Jeremy Lin qui ont décidé de poursuivre leur carrière en Chine. Pour rappel, le premier s’était engagé avec les Liaoning Flying Leopards, tandis que le second évolue désormais chez les Beijing Ducks.

Malgré le récent conflit entre la NBA et la Chine sur le sujet Hong Kong, on sait à quel point le public chinois raffole de la Grande Ligue. Quand un grand nom comme Amar’e Stoudemire débarque, c’est toujours un événement. Sélectionné lors de la même Draft qu’un certain Yao Ming, en 2002, Stoudemire s’était imposé comme l’un des intérieurs les plus spectaculaires et dominants du circuit dans la deuxième partie des années 2000, sous le maillot des Suns. Avec Steve Nash, il s’était régalé en sortant plusieurs campagnes à plus de 20 points de moyenne, tout en devenant le maître du poster dunk (coucou Anthony Tolliver). Ensuite, à l’été 2010, il était parti chez les Knicks pour relever le challenge new-yorkais. Il avait réalisé une première saison énorme au Madison Square Garden, avant d’être perturbé notamment par Carmelo Anthony plusieurs blessures. Son rôle et son impact ont alors diminué au fil des années et il a terminé sa carrière NBA du côté de Dallas puis Miami.

Le prochain chapitre de la carrière d’Amar’e Stoudemire, peut-être le dernier, se déroulera donc sous le maillot des Fujian Sturgeons. On aurait bien aimé le revoir en NBA cette année, histoire de se remémorer quelques souvenirs, mais il faudra mater la CBA pour assister à ses « exploits ».

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top