Lakers

Les Lakers tapent un Jazz à côté de ses pompes : Quin Snyder va devoir dire à ses joueurs que la pré-saison est terminée

Un grand LeBron, mais alors le Jazz…

Source image : YouTube

Quelques jours après la grosse bataille de Los Angeles, le Staples Center accueillait un nouveau choc de l’Ouest avec une rencontre entre les Lakers et le Jazz. Une affiche alléchante, mais qui n’a pas tenu ses promesses, la faute surtout à une équipe d’Utah à la ramasse. Horribles offensivement, les Mormons sont tombés 95-86 face à LeBron James et sa bande. 

Ceux qui attendaient un grand spectacle entre Los Angeles et Utah ont vite été déçus. Si les Lakers et le Jazz font partie des poids lourds du Wild Wild West, on a parfois eu l’impression d’assister à une rencontre de pré-saison vu le niveau global affiché. Enfin surtout du côté des visiteurs. Parce que les Mormons ont proposé une véritable bouillie de basket, bien loin de ce qu’on a l’habitude de voir de la part d’Utah. 22 pertes de balle, une adresse au shoot médiocre (41,4% dont 32,0% du parking), et des actions parfois WTF qui montrent qu’il y a beaucoup de boulot pour Quin Snyder et ses hommes. D’accord il y a des automatismes à construire, sauf que là c’était à la limite de la cata. Alors on va quand même mettre en avant la défense des Lakers, car elle a incontestablement joué un rôle dans ce marasme. Les Angelinos ont recruté des mecs réputés pour leurs capacités défensives durant l’intersaison, comme Anthony Davis, Danny Green, Avery Bradley ou encore Dwight Howard, et cela s’est traduit sur le parquet contre le Jazz, en grande difficulté pour faire fonctionner son attaque. L’absence de Bojan Bogdanovic, touché à la cheville lors du match d’ouverture contre le Thunder, n’a pas aidé mais on attendait évidemment beaucoup mieux d’Utah. Et l’un des symboles des galères du Jazz, c’est la nouvelle recrue Mike Conley Jr., auteur d’un deuxième non match consécutif. L’ancien meneur des Grizzlies avait démarré la saison avec un 1/16 au tir contre Oklahoma City, il a enchaîné avec un 3/11 face aux Lakers et 4 turnovers. Mike va sérieusement devoir lancer sa saison parce que là, c’est très très moche à voir.

Côté Lakers, cette première victoire de la saison fait évidemment du bien après la défaite face aux Clippers. Les Angelinos n’ont pas été exceptionnels (39,5% de réussite au tir) mais ça reste un bon succès sur lequel ils peuvent construire, notamment à travers cette solidité défensive déjà mentionnée au-dessus. Le MVP de la rencontre est incontestablement LeBron James, auteur d’un match très propre avec 32 points, 7 rebonds, 10 caviars en 31 minutes, à 12/22 au tir et 7/8 aux lancers francs. Le King s’est montré à la fois agressif et altruiste, et le Jazz n’a pas réussi à limiter son impact, en particulier durant le troisième quart-temps où les Lakers ont creusé l’écart (31-18). James a bien été accompagné par Anthony Davis, pas forcément au top offensivement (21 points à 7/17) mais redoutable de l’autre côté du parquet (5 contres), lui qui est notamment passé pivot en deuxième mi-temps. Ce changement tactique, et plus généralement le small ball mis en place par Frank Vogel après la pause, a fait mal au Jazz. On notera aussi l’apport du banc avec un Dwight Howard qui a réussi à peser (7 rebonds, 2 contres, 2 interceptions en 19 minutes), et surtout un Troy Daniels en mode sniper. La gâchette a planté quatre tirs du parking pour terminer avec 15 points en 21 minutes. Dans le dur au niveau du shoot extérieur l’an passé, les Lakers possèdent avec Daniels un mec qui peut vraiment écarter le terrain, ce qui peut ouvrir pas mal d’opportunités en attaque.

Portés par leur défense et un duo LeBron – AD qui s’est plutôt bien trouvé, les Lakers ont débloqué leur compteur cette saison face à une équipe du Jazz à côté de ses pompes. Les Angelinos devraient enchaîner sans trop de difficultés contre les Hornets lors de leur prochain match, tandis qu’on attend un autre visage d’Utah face à Sacramento. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top