News NBA

Ding ding ding c’est la reprise ! A quoi peut bien ressembler le D-Day pour un fan de NBA ? TrashTalk a enquêté

Horloge

C’EST L’HEURE !!!!

Source image : YouTube

On y est, ça y est. 130 jours après ses derniers rebonds, la NBA est enfin de retour, pour donner du sens à nos nuits, pour remettre des paillettes dans nos vies. Que faire jusqu’à la nuit prochaine et ce rabibochage tant attendu entre vos mirettes et le NBA League Pass ? On a enquêté, alors voici en exclusivité TrashTalk la journée type du fan NBA en ce 22 octobre 2019. Spoiler : y’a de grandes chances que toi, toi, toi, toi… enfin que vous vous reconnaissiez.

5h15 : réveil en sueur. H-20 avant le premier feu d’artifice.

5h21 : premier café de la journée, la rumeur dit qu’il y en aura quelques uns.

5h26 : petit Twitter dans la main gauche, une clope dans la droite, y’a des copains qui s’en sont mis plein les fouilles cette nuit et il faut se remettre au parfum.

6h11 : le deuxième café a été avalé, et Rotoworld fera l’affaire le temps de la digestion, parce qu’il y a déjà quelques absents ce soir… et il faut se mettre au parfum.

6h45 : le jour se lève sur la planète France, et si Camille Combal, Difool ou Manu Levy font gagner un mois de loyer à leurs auditeurs, les pauvres ne se rendent pas compte qu’une frange de la société se prépare à vivre sa meilleure vie.

7h30 : jogging. Enfin toi tu fais un jogging quand d’autres « enfilent » un jogging, on fait tous comme on peut hein.

8h32 : le rideau de fer de Carrefour vient de s’ouvrir, et deux croche-pattes à des vieux plus tard le caddie est plein pour ce soir. Y’a évidemment du café, beaucoup de café, mais il y a surtout tout ce que ton corps adore autant qu’il déteste. Bière, fromage, saucisson, soda, gâteaux, ta light life te dit à l’année prochaine.

9h11 : première douche de la journée, parce que t’as déjà bien transpiré. Sous la douche tu chantonnes The Final Countdown, t’es déjà seul dans ton monde.

9h27 : SMS à Maman. T’as bien envie de passer la voir à midi, histoire de la voir au moins une fois avant Noël.

9h28 : invitation gérée, ce sera un rôti et des pommes de terre au four.

9h35 : petite sieste, parce qu’il va bien falloir retrouver les réflexes qui te permettront bientôt de rester en vie.

10h24 : troisième café. Parce qu’une sieste de plus d’une heure c’est pas une sieste, c’est une nuit.

10h49 : un short, un sweat, des claquettes, parce qu’on va quand même boire l’apéro avant le rôti.

11h15 : c’est le moment d’expliquer aux parents que, oui, t’as 35 balais mais tu t’engages donc de nouveau dans une vie parallèle faite de basket la nuit et de basket/zombisme la journée.

11h16 : ils ne comprennent toujours pas.

11h18 : mais ils t’aiment alors ils te soutiennent.

11h35 : passage obligatoire aux cabinets. Bah ouais, t’es en pleine digestion de tes cafés du matin.

12h : t’es à table, t’as ta bidoche dans l’assiette (ta bidoche qui dépasse du tee-shirt pour certains), mais clairement… tu ne penses qu’à l’absence de Zion Williamson et à la prolongation de contrat de Jaylen Brown. Ça y est t’es dans ta bulle et tous les rôtis du monde n’y changeront rien.

12h55 : le dessert du jour ? Panna Cotta maison, mais pour toi ce sera plutôt le Top 50 des meilleures actions de la pré-saison. En plus y’a NBA Extra qui vient de commencer. La bulle, toussa toussa.

13h45 : sieste, l’avant-dernière avant l’explosion de bonheur tant attendue.

14h25 : réveil accompagné d’un sourire béat. Toi même tu sais.

14h35 : quatrième café de la journée, et on en profite pour checker une première fois son deck TTFL.

15h14 : on retourne à Carrefour, y’a quand même Ludo qui passe ce soir et t’as même pas pensé aux Mars glacés. Parce que Ludo sans ses Mars glacés, c’est un peu comme un Noël sans clémentines.

16h02 : SMS à la chérie (ou au chéri). « Coucou bébé, tu sais je t’en avais parlé, je vais être un peu moins dispo à partir de ce soir, mais tu peux passer la nuit si tu veux. J’serai un peu en mode geek mais au moins on se verra. Xoxo ».

17h17 : tiens ça fait deux fois 17, parce que t’as clairement que ça à foutre de regarder l’heure toutes les trois minutes depuis ce matin.

17h51 : c’est officiel, tu ne prendras pas Serge Ibaka ce soir en TTFL.

17h53 : et d’ailleurs… LeBron ou Kawhi ?

17h54 : ou peut-être bien Anthony Davis.

18h30 : il faut faire les choses bien alors en guise de repas d’adieu avant ton hibernation de six mois, tu décides de faire un gratin dauphinois à ta chère et tendre. Dix pommes de terre, de la crème, du poivre, du sel, de la noix de muscade et surtout beaucoup d’amour.

19h45 : à table, il est l’heure de profiter de ces derniers moments de tendresse. Mais si Madame voit des patates, toi tu te demandes juste quel poids peut bien faire cette foutue bannière des Raptors.

20h30 : tu fais la vaisselle parce que, non, tu n’assumes toujours pas l’absence que tu t’apprêtes à imposer à ta famille. Alors t’es aux petits soins, une dernière fois.

22h08 : deux épisodes de South Park plus tard c’est l’heure du dernier dodo. Chérie te dit bonne nuit, et t’as toujours ce sourire idiot sur ton visage. Réveil 0h45 pour un café de plus, cette fois c’est la bonne, tes yeux pétillent malgré le noir dans la pièce. Here we go, again.

2 Commentaires

2 Comments

  1. courgette

    22 octobre 2019 à 19 h 46 min at 19 h 46 min

    Vous savez que le league pass permet de regarder les matchs en différé?

    • Benoît Carlier

      22 octobre 2019 à 22 h 23 min at 22 h 23 min

      Salut Courgette ! Le League Pass propose évidemment les matchs en replay et bénéficie même d’un mode sans spoiler pour éviter de regarder le match en connaissant déjà le score. Bonne reprise !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top