Celtics

Carsen Edwards s’enflamme contre les Cavaliers : oubliez Larry Bird ou Ray Allen, on tient le nouveau sniper des Celtics

Hier soir, du côté de Cleveland, nous avons pu assister à une performance assez folle. C’est le 33ème choix de Draft, Carsen Edwards, qui nous a tous pris de court en allant planter 30 points en 21 minutes contre les Cavaliers. Mais la statistique la plus folle n’est même pas là, attention les yeux.

C’est une quatrième victoire pour les Celtics qui réalisent un sans-faute dans cette pré-saison. Cette fois-ci, les C’s ont pris le meilleur sur Cleveland pour finalement l’emporter 118-95. Et cette victoire est en grande partie due à un joueur, Carsen Edwards, le rookie choisi au deuxième tour et signé par Boston. Ce meneur de 1m83 a proposé une performance historique hier soir. Alors que les hommes de Brad Stevens mènent de huit points au début du troisième quart, le petit Edwards décide de prendre les choses en main pour donner un avantage définitif à son équipe. C’est ici que la scène devient surréaliste. Le rookie commence à tout mettre du parking pour finir avec huit tirs primés rentrés en un seul quart-temps. Sur ces huit, il y en a quatre à plus de neuf mètres, un record NBA (qui ne sera pas comptabilisé car pré-saison) sans même un match en saison régulière. Pas mal pour un 33ème choix de Draft. Il scorera finalement 26 points dans ce troisième quart à 8/11 derrière l’arc, et le match sera plié pour de bon. Une performance incroyable que tout le monde a un peu de mal à réaliser. Tant par l’exploit numérique que technique, quand on voit les shoots Curryesques réussis par la folle gâchette. D’ailleurs, Brad Stevens ne s’y attendait pas non plus, lui qui s’exprime au micro d’ESPN.

« Je n’ai jamais rien vu de tel. Il était assez spécial. Vous regardez un gars de cette taille et vous essayez de comprendre comment il fait ça. Et il continue juste à le faire. »

Et on peut comprendre l’étonnement du coach de Boston, tant ce genre de performance sort de l’ordinaire. En effet, le seul autre joueur à avoir rentré plus de tirs derrière la ligne en un quart-temps est… Klay Thompson. On se souvient tous de ce match où Killa Klay nous faisait exploser l’Oracle Arena en rentrant 37 points avec neuf shoots de loin en un seul quart-temps. Sinon, seulement trois autres joueurs – Kevin Love, Joe Johnson et Michael Redd – ont rentré huit tirs primés en un quart au cours d’un match de saison régulière. Carsen Edwards rentre donc déjà dans la cour des grands avec une perf qui restera forcément dans sa mémoire. L’ancien de l’université de Purdue finira le match avec un total de 30 points, à 9/15 derrière la ligne. À ce jour, dans l’histoire des Celtics, seuls Isaiah Thomas et Antoine Walker (deux fois) avaient déjà mis neuf tirs de loin dans une rencontre. Voilà voilà, sans même un vrai match NBA dans les jambes, Carsen vient de rentrer dans l’histoire de la franchise la plus titrée de la Ligue. Qui dit mieux ?

Une victoire pour les Celtics et une crise de pyromanie incroyable pour leur rookie Carsen Edwards. Coup de chance ou vrai talent ? On ne tardera pas à le découvrir mais il se pourrait bien que Danny Ainge ait encore réalisé un sacré steal de Draft…

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top