News NBA

Jeremy Lin cartonne pour ses débuts en Chine : 40 pions pour son premier match avec Beijing, la Linsanity est de retour

Jeremy Lin

Jeremy Lin commence déjà son carnage en CBA.

Source image : Youtube

La pré-saison bat aussi son plein du côté de la Chine, et le nouveau joueur des Beijing Ducks Jeremy Lin n’a pas fait semblant pour sa première. Encore un ancien joueur NBA qui va tourner à 35 points de moyenne en CBA.

Après son titre de champion avec les Raptors, Jeremy Lin a vécu un été bien triste puisqu’il n’a reçu aucune proposition de contrat pour rester dans la Grande Ligue. Lui qui sur sa carrière NBA tournait tout de même à 11,6 points, 4,3 assists, 2,8 rebonds et 1,1 steal par match en tirant à 43,3% en quasiment 500 matchs. Il a donc décidé de signer dans le pays où il est considéré comme une légende vivante, en Chine du côte des Beijing Ducks. Et pour sa première avec ce nouveau maillot, il a voulu montrer qu’il en avait encore dans les mains et a sorti une performance digne de la Linsanity époque New York : 40 points, 6 rebonds et 3 passes décisives. Mais bon, il n’a pas perdu l’ADN new-yorkaise et a donc perdu le match comme il se doit. Knicks un jour, Knicks toujours. En tout cas, ça fait toujours plaisir de revoir ce bon vieux Jeremy sur les parquets.

On se doute que pré-saison ou régulière, Jeremy devrait se faire un malin plaisir à salir les feuilles de stats toute la saison comme c’est le cas de beaucoup d’anciens joueurs NBA qui passent par la Chine. Lui qui était très ému et triste de ne pas avoir de proposition provenant de franchises américaines va peut-être attirer l’œil d’équipes qui recherchent des vétérans à la mène en continuant à sortir de grosses prestations match après match. On se rappelle que d’autres avaient réussi à faire l’aller-retour, comme le spécialiste en la matière Michael Beasley. Une véritable légende celui-là.

Comme beaucoup de ses confrères auparavant, Jeremy Lin va salir la CBA avec des lignes de stats qui feraient pâlir James Harden. Avec peut-être l’espoir de revenir en NBA un jour, où il pourra retrouver sa chaise avec son petit coussin pour aller chercher une bague de plus. 

Source texte : Xinhua Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top