Celtics

L’un des objectifs de Kemba Walker cette saison à Boston ? « Que tout le monde s’entende bien » : c’est vrai que l’an dernier c’était pas top

On va essayer de ne pas revivre le même bordel que l’an passé à Boston.

Source image : YouTube

Ce lundi, c’est Media Day time pour la majorité des équipes NBA, dont les Celtics. Le nouvel arrivant Kemba Walker est évidemment passé devant les micros des journalistes pour répondre à quelques questions concernant ses objectifs pour sa première saison à Boston. 

Pour la première fois depuis son arrivée en NBA en 2011, Kemba Walker n’était pas à Charlotte pour le Media Day. Eh oui, le briseur de chevilles évolue désormais du côté de Boston, où il est sur le point d’entamer un nouveau chapitre de sa carrière. Ce nouveau chapitre, Kemba espère qu’il sera marqué par un succès collectif plus important qu’en Caroline de Nord. Forcément, enchaîner les saisons calibre All-Star pour se retrouver en vacances mi-avril, on est assez haut sur l’échelle de frustration. Sous le maillot des Bobcats/Hornets, Walker n’a goûté aux Playoffs qu’à deux reprises et à 29 ans, il veut désormais se retrouver dans une équipe qui gagne et c’est pour cela qu’il a signé chez les Celtics durant l’intersaison. Même si Boston reste sur une campagne archi-décevante, on parle d’une franchise qui possède quand même du matos pour être compétitif dans la Conférence Est. Malgré tous les soucis d’entente et de vestiaire l’an passé, les Verts ont terminé avec 49 victoires au compteur et une demi-finale de conf’. Ce n’était évidemment pas l’objectif mais ça montre bien le talent qui existe chez les Celtics. Suite aux départs de Kyrie Irving et Al Horford, l’équipe de Boston sera donc désormais guidée par Kemba Walker, qui va essayer de maximiser le potentiel du groupe. Et pour cela, il sait que la camaraderie est essentielle.

« Je veux qu’on s’entende bien. Je veux que la camaraderie soit très forte. Je veux qu’on ait une bonne entente dans l’équipe, parce que ça va se traduire en victoires sur le terrain. L’objectif ultime est de gagner. C’est pour ça que je suis là. Je veux gagner le plus de matchs possible. »

Comme indiqué plus haut, la camaraderie, ce n’était pas vraiment le point fort des Celtics la saison dernière. Alors qu’on pensait qu’ils étaient prêts à prendre le pouvoir à l’Est après leur formidable campagne 2017-18 et le départ de LeBron James vers Los Angeles, les Verts n’ont jamais réussi à tourner à plein régime. Tensions entre joueurs, déséquilibre entre les nombreux talents, leadership chelou de Kyrie Irving, Brad Stevens un peu dépassé par les événements… tout ça a contribué à l’échec global des Celtics l’an dernier. Cette année, les attentes ne sont pas les mêmes mais le groupe va pouvoir repartir sur de nouvelles bases et Kemba veut s’assurer que tout le monde soit sur la même longueur d’onde. Durant le Mondial avec Team USA, il a déjà pu côtoyer certains de ses nouveaux coéquipiers de près, étant donné que Jayson Tatum, Jaylen Brown et Marcus Smart faisaient tous partie du roster qui s’est fait taper par la France en Chine. Cette expérience collective a déjà permis de créer des liens sur comme en dehors du terrain et ça, c’est de bon augure pour la suite.

Les Celtics ne veulent pas revivre le même bordel que l’an passé, et Kemba Walker a bien l’intention de faire le nécessaire pour que tout le monde soit à l’aise dans le groupe. Si Boston veut rebondir, ça passera notamment par cela. 

Source texte : Media Day Celtics / Twitter Taylor Snow

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top