Magic

Markelle Fultz revient en forme après deux ans de galère : plus d’excuses, il est l’heure de montrer vraiment ce que tu vaux

Un Markelle en mode comeback à côté d’un Vavane chaud patate… ça a du flow non ?

Source image : Youtube

Pour la première fois depuis sa draft en 2017, on sent que Markelle Fultz revient en forme et déterminé à trouver sa place dans un effectif du Magic qui n’a pas trop bougé cet été. Et ça, ça fait plaisir à voir chez un gars dont on se moquait tous lors de ses deux premières saisons dans la Grande Ligue.

C’est Jeff Weltman qui a dévoilé cette information ensuite relayée par ESPN et Josh Robbins, spécialiste du Magic pour The Athletic. Selon lui, Markelle Fultz se serait remis de sa maladie et serait prêt à refouler enfin les terrains NBA. On s’en rappelle tous : après seulement quinze matchs disputés avec les Sixers cette saison, on lui diagnostiquait le syndrome du défilé thoracique, un état où les vaisseaux sanguins ou les nerfs autour de la clavicule et de la première côte sont comprimés et entraînent des douleurs et des sensations de picotements au niveau de la main, du cou, de l’épaule et du bras. Ah c’est tout de suite moins marrant hein ? Aujourd’hui au Magic d’Orlando, où il a été tradé en milieu de saison 2018-19, Fultz est heureux de s’en être débarrassé, sans pour autant se définir comme « guéri ». Mais au moins, il a pu reprendre l’entrainement à la fin de l’année dernière et se tient désormais prêt à prendre quelques responsabilités sur le terrain. Mais comme l’a dit si bien Jeff Weltman à ESPN, tout se fera étape par étape.

« Nous allons rester patients. Nous n’allons pas fixer d’attentes ou de délais pour son développement. Il n’a pas joué au basket depuis un an. Il a joué 33 matchs au total dans sa carrière. Alors, ça va se dérouler comme ça se déroulera. »

C’est sûr, aujourd’hui Markelle Fultz reste (avec Anthony Bennett) l’un des pires premiers choix de draft qu’on ait vu ces dernières années. En grosse confiance à la fin de sa saison universitaire, il avait un peu pris la gonfle au niveau des chevilles et avait notamment déclaré qu’il allait tenter de devenir rookie de l’année et MVP en même temps. On rigole bien hein, mais en attendant, ses deux premières saisons NBA se sont rapidement transformées en un véritable calvaire et on est bien content aujourd’hui de le revoir rentrer ses shoots dans le corner car, oui, il met des shoots dans le corner. Et lors d’une récente interview pour ESPN, il est revenu brièvement sur sa blessure et sur ce qu’il a vécu depuis deux ans en déclarant notamment que peu de monde aurait eu la même détermination que lui.

« Beaucoup de gens n’iraient jamais jouer avec ce que j’avais en sachant qu’ils ne pouvaient pas shooter. Mais j’étais le premier choix pour une raison. Je savais que je travaillais dur et que je savais ce que je pouvais faire sur le terrain. C’est tout ce qui compte. »

Aujourd’hui, il semble aller en mieux en mieux, et on est heureux de voir que le jeune prodige n’a pas perdu confiance en lui et en son jeu. Même s’il n’a pas encore joué une seule minutes avec le maillot du Magic, son tour viendra et on espère vraiment qu’il fera regretter aux Sixers de l’avoir laissé partir.

Source texte : Josh Robbins de The Athletic, ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. Ricardo Chanel Biagui

    26 septembre 2019 à 18 h 56 min at 18 h 56 min

    Un joueur doué certes, mais dont la santé fait craindre une carrière tronquée.

  2. VinceR

    27 septembre 2019 à 12 h 37 min at 12 h 37 min

    Foireux ce joueur. Pour moi il’est Déjà fini …sans shoot en NBA si t’es pas Shaquille ? Oublie mon pote.
    Pas de bras…pas de chocolat.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top