Mavericks

Les Mavericks activent leur team option pour Luka Doncic et Justin Jackson : s’ils pouvaient filer le max au premier, ce serait déjà fait

Luka Doncic Dallas Mavericks

« Pas de souci les mecs, je reste là. »

Source image : NBA League Pass

Après une saison encourageante et un été productif, les Dallas Mavericks ont choisi d’exercer leur team option pour Luka Doncic et Justin Jackson pour la saison 2020-21. Un choix pas surprenant, surtout pour le premier de la liste.

Dans le cas du Slovène, ce n’était même pas une question puisqu’il est déjà le franchise player depuis le départ à la retraite de Dirk Nowitzki cet été. Il représente l’avenir des Mavericks avec Kristaps Porzingis et pourrait même suivre les traces de son mentor en réalisant toute sa carrière dans le Texas si l’équipe est assez compétitive à son goût. Pour sa première saison dans la Grande Ligue, il a montré que les jeunes pépites issues du Vieux Continent étaient tout à fait au niveau des gamins qui sortent de l’université (coucou Trae Young) en raflant au passage le titre de Rookie de l’Année. Avec un jeu à l’européenne, une capacité à voir le jeu avant les autres et une clutchitude sans nom, il a tout de suite brillé pour aligner des stats indécentes pour un rookie avec 21,2 points, 7,8 rebonds et 6 caviars de moyenne par match. Désormais officiellement sous contrat jusqu’en 2021 selon Tim Cato de The Athletic, il restera une dernière team option à activer par les Mavs dans un an avant de sortir les valises de cash pour faire du Matador un homme (vraiment très) riche à partir de 2022 avec un joli contrat max.

Pour le deuxième, Justin Jackson, Dallas ne prend pas trop de risque et se laisse une saison de plus pour juger de son talent. Arrivé tout droit de Sacramento dans le cadre du trade de Harrison Barnes en cours de saison, on ne peut pas dire qu’il ait vraiment eu le temps de plaire au front office jusqu’à présent. Mais avec des stats assez décentes de 8,2 points, 2,3 rebonds et une passe de moyenne en seulement 18 minutes de jeu, le pari valait sûrement le coup pour les Mavericks. De son côté, le 15ème choix de la Draft 2017 retrouve son état natal et aura des opportunités de briller au poste 3 où il sera surtout en concurrence avec Tim Hardaway Jr. et Dorian Finney-Smith. De quoi gagner du temps de jeu et continuer son apprentissage dans une franchise stable qui visera les Playoffs même si cela s’annonce compliqué, lui qui a débuté les 11 derniers matchs de la saison dans le cinq majeur de Rick Carlisle la saison dernière.

Luka Doncic touchera un peu plus de 8 millions de dollars pour la saison 2020-21. Quand on voit les salaires filés à certains joueurs durant l’été, on peut dire que c’est une sacré affaire. Les Mavericks ne risquent pas de regretter l’échange avec Trae Young.

Source texte : The Athletic/Tim Cato

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top