Thunder

Alex Abrines loue les qualités humaines de Russell Westbrook : comme quoi, il n’y a pas que le triple-double dans la vie

Alex Abrines a pu compter sur le soutien de Russ pendant sa période difficile à Oklahoma City.

Source image : Twitter @alexabrines

Aujourd’hui de retour au FC Barcelone après avoir mis sa carrière en parenthèses pendant plusieurs mois, Alex Abrines s’est ouvert sur sa période compliquée du côté du Thunder et sur les personnes qui l’ont aidé à remonter la pente. Parmi elles, Russell Westbrook. 

Il s’agit d’un thème qui est très largement traité ces derniers mois en NBA : la gestion de la pression et des attentes par les sportifs de haut niveau. Mis sur la table par DeMar DeRozan puis confirmé par Kevin Love, le sujet amène de plus en plus de sportifs à s’ouvrir sur ce qu’ils vivent au quotidien. Entre anxiété, crise de confiance, isolement, le parcours de certains sportifs peut être un vrai calvaire. C’est justement ce qu’a vécu Alex Abrines durant son court passage à Oklahoma City. Utilisé avec parcimonie par son coach Billy Donovan, l’arrière ibérique plonge mentalement en ce début d’année 2019, au point de rompre son contrat quelques semaines plus tard. Un épisode dépressif qui aurait pu être pire sans le soutien inconditionnel de son capitaine, Russell Westbrook, comme il l’a expliqué dans une interview pour Movistar.

« C’est vraiment un mec génial. Il m’a aidé énormément, surtout la première année. Lorsque l’équipe se déplaçait, on faisait souvent un truc ensemble comme regarder un film ou aller dîner. Quand j’ai traversé tout ça [sa dépression, ndlr] et que je ne voyageais plus avec l’équipe, il est resté en contact. Il se soucie de la personne et pas seulement du joueur. Il m’a dit calmement ce que je devrais faire en précisant qu’il me soutiendrait si je quittais l’équipe.

Les athlètes sont des personnes normales mais ils subissent une pression au-delà de la moyenne. Les médicaments aident mais au bout du compte vous devez cherchez l’aide des professionnels, discuter avec vos amis, votre famille, et continuer à avancer grâce à leur soutien. »

Vu comme un soliste sur les parquets, Russ montre là une autre facette de sa personnalité. Rassembleur, soutien infaillible pour son jeune coéquipier qui traversait une mauvaise passe, Brodie va fermer les bouches de quelques haters qui lui reprochaient déjà le départ de Paul George cet été. Bien loin de l’image caractériel, ombrageuse et égoïste qu’il donne sur les terrains, the West Beast montre au contraire de belles qualités humaines et à l’heure où beaucoup font part de leurs moments de faiblesse, il est bon de voir que certains leaders ne s’arrêtent pas qu’au basket et sont présents à tout moment pour offrir un soutien souvent fort de conséquences. Un soutien parmi d’autres qui aura permis au majorquin de surmonter, au moins en partie, sa dépression au point de goûter à nouveau au plaisir de la balle orange en signant pour le Barça cet été.

Alex Abrines a vanté les mérites et les qualités humaines de Russell Westbrook et ça fait bien plaisir. L’Ibère essayera de relancer sa carrière en Euroleague cette saison alors que Russ découvrira Houston aux côtés de son pote, James Harden. 

Source texte : Movistar via NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top